Espagne, Por­tu­gal, Ita­lie… ce se­ra la ruée cet été

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ - Lyon (Rhône) De notre en­voyé spé­cial MI­CHEL VA­LEN­TIN

« DE­PUIS le 14 no­vembre, au len­de­main des at­ten­tats de Pa­ris, la baisse a été bru­tale, de - 15 % à - 20 %, jus­qu’à la fin du mois. Mais ça re­part de­puis une se­maine. » A l’image de leur pré­sident, Re­néMarc Chik­li, les voya­gistes du Se­to* réunis lors de leur congrès an­nuel à Lyon suivent de près l’ac­tua­li­té, qui de­vrait conti­nuer à im­pac­ter les des­ti­na­tions tou­ris­tiques pour l’an- née 2016. Et ils tirent dé­jà la son­nette d’alarme. « Une par­tie des va­can­ciers vont évi­ter les des­ti­na­tions dé­jà à la baisse, comme la Tur­quie, le Ma­roc, la Tu­ni­sie, et se di­ri­ger vers d’autres pays et ré­gions de l’Eu­rope du Sud, l’Espagne, le Por­tu­gal, l’Ita­lie, les Ca­na­ries, etc., aver­tit le pré­sident du Se­to. Cet été, tout le monde va vou­loir y al­ler, nous de­vrons trou­ver de nou­velles ca­pa­ci­tés d’hé­ber­ge­ment. »

« Et nous ne se­rons pas les seuls, sou­ligne Pas­cal de Iza­guirre, PDG de TUI France (Nou­velles Fron­tières). Les Russes, par exemple, ne vont plus se rendre sur leurs deux des­ti­na­tions fa­vo­rites, l’Egypte et la Tur­quie, dé­sor­mais boy­cot­tée. Ils cherchent dé­jà ailleurs, comme en Espagne. »

Aug­men­ta­tion des prix en vue

Les consé­quences sont dé­jà pré­vi­sibles : « Les prix vont aug­men­ter, as­sure Pas­cal de Iza­guirre. Les clients doivent s’y at­tendre, mais ce se­ra aus­si le prix à payer pour avoir une des­ti­na­tion sûre. » Le pro­blème, c’est que les Fran­çais sont les cham­pions de la der­nière mi­nute, alors que « les An­glais, par exemple, font l’in­verse, note le pro­fes­sion­nel. Du coup, leurs voya­gistes peuvent dé­jà né­go­cier des ta­rifs ». A prio­ri, ré­ser­ver très à l’avance se­rait une bonne op­tion… mais peu de voya­gistes ga­ran­tissent qu’ils n’aug­men­te­ront pas leurs ta­rifs avant l’été. C’est tout de même le cas chez Va­cances Tran­sat-Look Voyages : « Chez nous, pas de mau­vaise sur- prise avant le dé­part », pro­met le di­rec­teur mar­ke­ting, Serge Lau­rens. D’autres es­saient de se mon­trer ima­gi­na­tifs. « Il faut pro­po­ser de nou­velles choses, lance Joost Bour­lon, PDG de Plein Vent. Nous avons dé­nic­hé une île grecque où per­sonne n’al­lait, Sky­ros. Il y a un seul hô­tel de 100 chambres que nous avons in­té­gra­le­ment ré­ser­vées, et l’été der­nier nous y avons ac­cueilli 4 000 clients ! » * Syn­di­cat des prin­ci­pales en­tre­prises du tour-ope­ra­ting.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.