Pois­sy ne ferme pas la porte

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - F.G.

La ville de Pois­sy a en­ga­gé en dé­but de se­maine la ré­vi­sion de son plan lo­cal d’ur­ba­nisme. Cette mo­di­fi­ca­tion concerne les terrasses de Pon­cy, qui ont été pro­po­sées au PSG pour y im­plan­ter son fu­tur centre d’en­traî­ne­ment. La mai­rie, sans nou­velle du club de­puis plus de deux mois, a dé­ci­dé de pour­suivre la mise en oeuvre de son pro­jet de pôle spor­tif ré­gio­nal sur ces ter­rains. Pour au­tant, ce­la ne si­gni­fie pas que la ville des Yve­lines di­ri­gée par Karl Olive (LR) a Zéro risque pour Pas­tore. Ja­vier Pas­tore ne s’est pas ins­tal­lé sur le banc hier soir, contrai­re­ment à ce qui était pré­vu. « Il a res­sen­ti une pe­tite dou­leur aux ad­duc­teurs en fin d’en­traî­ne­ment hier (NDLR : mar­di), ex­plique Laurent Blanc. On n’a pas vou­lu prendre de risque. Je pense que ce n’est pas très grave et j’es­père qu’il se­ra dans le groupe face à Caen. » Dou­chez fi­na­le­ment sur le banc. Ni­co­las Dou­chez n’ap­pa­rais­sait pas dans le groupe re­te­nu par Laurent Blanc mar­di soir. Une dé­ci­sion prise par l’en­traî­neur après une ex­pli­ca­tion mus­clée. Mais fi­na­le­ment, le gar­dien était sur le banc hier soir. « La si­tua­tion des gar­diens est dif­fi­cile, re­con­naît Blanc. Mar­di, avec Ni­co­las (Dou­chez), on a eu une dis­cus­sion ser­rée mais ce ma­tin (hier), tout est ren­tré dans l’ordre. » to­ta­le­ment aban­don­né l’idée d’at­ti­rer le PSG. « La ville ne veut pas être te­nue par la dé­ci­sion du club, es­time un proche du dos­sier. Mais si le PSG daigne faire un signe dans les se­maines à ve­nir, Pois­sy se met­trait en adé­qua­tion et pren­drait les dé­ci­sions né­ces­saires. » Les di­ri­geants du club de la ca­pi­tale ont je­té leur dé­vo­lu sur le site de Thi­ver­valG­ri­gnon. La dé­ci­sion fi­nale se­ra vrai­sem­bla­ble­ment an­non­cée au cours de l’an­née 2016. Du rab pour les Sud-Amé­ri­cains. PSG va bé­né­fi­cier à par­tir de di­manche d’une se­maine de va­cances avant de re­joindre le Qa­tar le 27 dé­cembre pour un stage ponc­tué par un match ami­cal contre l’In­ter Mi­lan le 30. Les joueurs su­da­mé­ri­cains qui rentrent pas­ser les fêtes dans leur pays bé­né­fi­cie­ront d’un ou deux jours de va­cances sup­plé­men­taires et re­join­dront le reste du groupe di­rec­te­ment à Do­ha. Les fans des Verts ne sont pas ve­nus. Pour la pre­mière fois de­puis les at­ten­tats du 13 no­vembre, le dé­pla­ce­ment des sup­por­teurs sté­pha­nois était au­to­ri­sé. Mais, les groupes de sup­por­teurs des Verts n’ont ef­fec­tué au­cune de­mande, ju­geant les ta­rifs trop éle­vés et les contraintes trop im­por­tantes. L’ASSE n’a donc de­man­dé au­cune place dans le par­cage où se sont ins­tal­lés des Pa­ri­siens.

Le

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.