Un pe­tit suc­cès pour l’adieu à Ger­land

Coupe de la Ligue (8es de fi­nale).

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - Lyon (Rhône) De notre cor­res­pon­dant AN­THO­NY FAURE

« ON DOIT BIEN ÇA à ce stade… » mur­mu­rait Jor­dan Fer­ri avant la der des ders à Ger­land. Cette fois, c’est fi­ni. L’OL a fait ses adieux dé­fi­ni­tifs à son en­ceinte his­to­rique. Le pro­chain match à do­mi­cile, l’OL le dis­pu­te­ra dans son Grand Stade, à Dé­cines, le 9 jan­vier 2016. Les Lyon­nais avaient à coeur de quit­ter Ger­land sur une bonne note, mais aus­si de se ras­su­rer après la claque re­çue à Pa­ris (5-1) di­manche.

L’ad­ver­saire du soir, Tours, 13e de Ligue 2, qui n’avait rem­por­té qu’un seul de ses huit der­niers matchs de cham­pion­nat, sem­blait la proie idéale pour ce Lyon conva­les­cent (cinq dé­faites lors des sept der­niers matchs of­fi­ciels).

Il n’en a rien été. Sans idée, triste dans le jeu, l’OL est in­ca­pable de mettre du rythme. Ger­land, qui est très loin d’avoir fait le plein pour cette der­nière (un peu plus de 15 000 per­sonnes seule­ment), s’en­dort. « Mouillez le maillot », scandent les Bad Gones, le prin­ci­pal groupe de sup­por­teurs, dé­lo­ca­li­sé pour cette ren­contre dans la tri­bune Jean Bouin, comme à leurs dé­buts en 1987. His­toire de bou­cler la boucle. Dans l’en­nui gé­né­ral, l’OL ob­tient un pé­nal­ty, sui- te à une faute de Cillard sur Ghez­zal. Beau­vue, si dé­crié de­puis des se­maines, trans­forme et ins­crit par ailleurs son pre­mier but à Ger­land de­puis son ar­ri­vée (1-0, 38e).

Beau­vue, sauveur d’un soir

Mais le Lyon de 2015-2016 n’est à l’abri de rien. Fra­gile, il concède des oc­ca­sions. Tours éga­lise, lo­gi­que­ment, par Tan­dia, étran­ge­ment seul, sur un centre de San­ta­ma­ria (1-1, 72e). Le stade s’agace, siffle cer­tains de ses joueurs. La der­nière ren­contre à Ger­land se dis­pute dans une at­mo­sphère vrai­ment par­ti­cu­lière. La fête n’a pas lieu. Les si­tua­tions fa­vo­rables se mul­ti­plient, mais il était dit que ce se­rait la soi­rée de Beau­vue.

L’an­cien joueur de Guingamp double la mise en fin de match (2-1, 85e), sur un centre en re­trait de Mal­branque, et en­voie l’OL en quarts de fi­nale de la Coupe de la Ligue dans un Ger­land à peine ras­su­ré. « C’est im­por­tant pour Clau­dio. Ça prouve qu’il ne lâche pas. Il fait preuve de té­na­ci­té dans une si­tua­tion pas fa­cile », sou­ligne Hu­bert Four­nier.

Confor­té par Jean-Mi­chel Au­las jus­qu’à la trêve, le coach va pou­voir pré­pa­rer un peu plus se­rei­ne­ment le dé­pla­ce­ment ca­pi­tal à Ajac­cio di­manche, le der­nier avant la trêve hi­ver­nale, le der­nier, peut-être, avant que son sort ne soit scel­lé.

Ce­lui de Ger­land, lui, l’a dé­fi­ni­ti­ve­ment été hier soir. Le stade lyon­nais au­ra connu des soi­rées bien plus belles. « Mer­ci, mer­ci Ger­land », ont tou­te­fois chan­té les der­niers ir­ré­duc­tibles pen­dant de longues mi­nutes après la par­tie, avant de quit­ter, une der­nière fois, l’en­ceinte his­to­rique de l’OL… Mi-temps : 1-0 Spec­ta­teurs : 15 800 en­vi­ron. Ar­bitre : M. Mo­rei­ra. Buts : Lyon : Beau­vue (38e s.p., 85e). Tours : Tan­dia (72e). Aver­tis­se­ments : Lyon : Fer­ri (45e). Tours : Koua­kou (87e). Lyon : Gor­ge­lin - Jal­let (Yan­gaM­bi­wa 46e), B. Ko­né, Mo­rel, To­lis­so - Fer­ri (Gre­nier 83e), Go­na­lons (cap.), Dar­der (Mal­branque 64e) - Cor­net, Beau­vue, Ghez­zal. En­tr. : Four­nier. Tours : West­berg - Cillard, Gra­dit, Mi­guel, Bou­hours - Khaoui (Mal­fleu­ry 86e), Lou­vion, Bel­ke­bla - San­ta­ma­ria Mi­ra­co­li (Koua­kou 13e), Ber­gou­gnoux (cap.) (Tan­dia 62e). En­tr : Simone.

(AFP/Ro­main La­fa­bregue.)

Stade de Ger­land (Lyon), hier. Clau­dio Beau­vue a mar­qué les deux der­niers buts de Lyon dans son en­ceinte his­to­rique, dont le pre­mier sur pé­nal­ty.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.