Pa­ris 2024, do­page, cor­rup­tion : les vé­ri­tés du pré­sident du CIO

L’homme fort du sport mon­dial nous a ac­cor­dé un en­tre­tien ex­clu­sif. Do­page, cor­rup­tion, JO de Rio et can­di­da­ture de Pa­ris : le pré­sident du CIO n’a élu­dé au­cun su­jet.

Le Parisien (Paris) - - LA UNE - Lau­sanne (Suisse) De notre en­voyé spé­cial Pro­pos recueillis par ÉRIC BRU­NA

« AH, UNE PHO­TO avec Pierre ! » Mal­gré le re­tard pris au dé­jeu­ner et un emploi du temps sur­char­gé, Tho­mas Bach in­siste pour des­cendre dans le parc du châ­teau de Vi­dy, où siège le Co­mi­té in­ter­na­tio­nal olym­pique sur les bords du lac Léman, afin de prendre la pose avec une sta­tue du ba­ron de Cou­ber­tin. L’Al­le­mand, 61 ans, cham­pion olym­pique de fleu­ret en 1976, a ex­hu­mé cette oeuvre d’art qui dor­mait au mu­sée du CIO dès sa prise de fonc­tion il y a deux ans. L’an­cien avo­cat la sur­veille du coin de l’oeil de­puis les fe­nêtres de son bu­reau dé­co­ré de deux torches olym­piques, d’un dra­peau blanc aux cinq an­neaux, de ba­bioles of­fertes au gré de ses dé­pla­ce­ments de chef d’Etat spor­tif et d’un ta­bleau de Tà­pies, peintre ca­ta­lan. Ins­tal­lé dans le coin ca­na­pé, l’homme fort du sport mon­dial nous a ac­cor­dé qua­rante-cinq mi­nutes d’en­tre­tien ex­clu­sif. Avec le sou­rire et dans un ex­cellent fran­çais.

Châ­teau de Vi­dy (Lau­sanne), ven­dre­di. Tho­mas Bach est ici dans les jar­dins du siège du CIO, à cô­té de la sta­tue du ba­ron Pierre de Cou­ber­tin, fon­da­teur

des Jeux olym­piques mo­dernes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.