N

Le Parisien (Paris) - - POLITIQUE -

Di­manche, 1 910 conseillers ré­gio­naux ont été élus en mé­tro­pole et outre-mer. Au­jourd’hui se­ront élus les pré­si­dents des six ré­gions dont les pé­ri­mètres res­tent iden­tiques. Mal­gré la ré­forme ter­ri­to­riale qui ré­duit le nombre de ré­gions de 22 à 13, il y au­ra au­tant de conseillers et le cal­cul de leur ré­mu­né­ra­tion ne change pas. Elle va­rie se­lon la taille des ré­gions, de moins de 1 mil­lion d’ha­bi­tants à plus de 3 mil­lions. Un conseiller gua­de­lou­péen par exemple (403 314 ha­bi­tants) va tou­cher 1 520 € brut par mois, 1 672 s’il est membre de la com­mis­sion per­ma­nente, 2 128 € s’il est vi­ce­pré­sident. En Ile-de-France, le sa­laire se­ra de 2 661 € pour un conseiller (2 927 s’il siège à la com­mis­sion per­ma­nente), 3 725 € pour un vi­ce­pré­sident. Un conseiller du « pe­tit » Li­mou­sin sor­tant, ré­élu dans la nou­velle su­per­ré­gion qui com­prend en plus l’Aqui­taine et le Poi­tou-Cha­rentes, ver­ra donc son sa­laire gon­flé de… 1 100 € ! Ce­la n’en­traî­ne­ra pas une explosion du bud­get puisque, dans le même temps, le nombre de vice-

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.