Smart­phone : ache­tez ma­lin !

Avant d’ache­ter un smart­phone der­nier cri, ce­la peut va­loir la peine de je­ter un coup d’oeil sur les mo­dèles d’oc­ca­sion ou d’ache­ter un ap­pa­reil fa­ci­le­ment ré­pa­rable. Nos conseils.

Le Parisien (Paris) - - HIGH-TECH - AY­ME­RIC RE­NOU

DE 749 € À 1 079 € pour un iP­hone 6s, de 649 € à 1 049 € pour un Sam­sung S6 : les prix des smart­phones haut de gamme ne font pas dans la lé­gè­re­té. De quoi ré­flé­chir à deux fois avant de cra­quer et, pour­quoi pas, d’en­vi­sa­ger quelques so­lu­tions al­ter­na­tives pour faire bais­ser la fac­ture, tout en pro­fi­tant d’un ma­té­riel de qua­li­té.

nLow- cost ou « re­con­di­tion­né » ?

Pour dé­pen­ser beau­coup moins, la ten­ta­tion est grande d’op­ter pour un mo­dèle neuf, mais low-cost, fa­bri­qué par les marques comme Wi­ko, Al­ca­tel One Touch ou en­core Ar­chos. Les prix de leurs smart­phones « moyen de gamme » sont al­lé­chants — sou­vent en des­sous de 200 € — mais ils ont l’énorme in­con­vé­nient, en cas de casse ou de panne, d’être im­pos­sibles à ré­pa­rer… faute de pièces de re­change. Au moindre écran ré­duit en miettes, un ap­pa­reil de ce type pren­dra la di­rec­tion de la pou­belle.

La bonne af­faire, pour s’of­frir un ap­pa­reil haut de gamme moins cher, est de pas­ser par la case oc­ca­sion. Sur Back Mar­ket, on trouve par exemple un iP­hone 6 (16 gi­ga­oc­tets) à 479 € en oc­ca­sion « re­con­di­tion­née », c’est-à-dire de se­conde main mais vé­ri­fié, re­mis en par­fait état dans une usine et ga­ran­ti six mois. Le ta­rif est sen­si­ble­ment le même sur Cer­ti­deal, autre site In­ter­net spé­cia­li­sé dans les smart­phones et ta­blettes d’oc­ca­sion.

Avant d’ache­ter un nou­vel ap­pa­reil, le ré­flexe ré­pa­ra­tion est évi­dem­ment à pri­vi­lé­gier. Fa­cile lors­qu’il s’agit de mo­dèles de grandes marques (Sam­sung et Apple en tête). Il est conseillé de se rendre dans un ré­seau de bou­tiques de pro­fes­sion­nels de la ré­pa­ra­tion, afin d’évi­ter les mau­vaises sur­prises et les bi­douillages ap­proxi­ma­tifs.

Chez Iall­re­pair (quatre bou­tiques à Pa­ris et en Ile-de-France, www.iall­re­pair.fr), le chan­ge­ment d’un écran d’iP­hone 5s est, par exemple, fac­tu­ré 99 €, as­sor­ti d’une ga­ran­tie de trois mois.

nUn smart­phone équi­table et ré­pa­rable

Ce n’est pas le plus élé­gant avec sa grosse coque en plas­tique mou qui le pro­tège par­fai­te­ment des chutes, mais on craque pour le Fair­phone 2, le seul mo­dèle pré­sen­té comme équi­table et mo­du­lable du mar­ché. Ven­du 525 € et bien équi­pé (An­droid, puce ra­pide à quatre coeurs, 2 gi­ga­oc­tets de mé­moire vive, 32 de sto­ckage, 4G et cap­teur pho­to 8 mé­ga­pixels), il joue la trans­pa­rence en dé­cor­ti­quant tous les coûts de son ta­rif sur www.fair­phone.com. Il est fa­bri­qué en Chine, mais au­près d’usines res­pec­tant les droits des en­fants et avec des com­po­sants pro­ve­nant de mi­ne­rais ex­traits de mines afri­caines qui ne fi­nancent pas les guerres lo­cales. « Nous fai­sons le plus at­ten­tion pos­sible à ce que chaque étape de la chaîne de production soit res­pec­tueuse », ex­plique Lau­ra Ger­rit­sen, char­gée du dé­ve­lop­pe­ment du Fair­phone. Autre avan­tage de l’ap­pa­reil : il est désos­sable par n’im­porte quel uti­li­sa­teur (un pe­tit tour­ne­vis suf­fit), et plu­sieurs de ces élé­ments peuvent être chan­gés en un tour de main. L’écran pour 80 €, le cap­teur pho­to ou en­core le mi­cro pour 20 à 34 €.

(DR.)

Son de­si­gn n’est peut être pas le plus sé­dui­sant du mar­ché, mais le Fair­phone 2 a une autre carte à jouer : il est le seul smart­phone pré­sen­té comme équi­table et mo­du­lable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.