Ni­co­las Sar­ko­zy rate son ob­jec­tif

Le Parisien (Paris) - - POLITIQUE - OLI­VIER BEAUMONT

L’OB­JEC­TIF des 300 000 adhé­rents d’ici la fin de l’an­née fixé par Ni­co­las Sar­ko­zy ne se­ra pas te­nu. Se­lon nos in­for­ma­tions, les Ré­pu­bli­cains (LR) comptent au der­nier poin­tage 217 368 adhé­rents à jour de leurs co­ti­sa­tions, dont 49 018 nou­veaux ve­nus. C’est près de 10 000 de plus que l’an­née der­nière (207 267). Pas de quoi dé­cou­ra­ger Da­niel Fas­quelle, le tré­so­rier du par­ti, qui es­père at­teindre les 250 000 d’ici au 31 dé­cembre. « C’est pos­sible, car nous avons des élec­tions in­ternes en jan­vier pour élire les pré­si­dents de fé­dé­ra­tion et les dé­lé­ga­tions de cir­cons­crip­tions. Et seuls les adhé­rents à jour de co­ti­sa­tion au 31 dé­cembre pour­ront prendre part au vote. Alors, les gens se pré­ci­pitent sur la der­nière ligne droite pour re­nou­ve­ler leur carte. » Fré­dé­ric Pé­che­nard, le se­cré­taire gé­né­ral de LR, re­la­ti­vise lui aus­si : « Ni­co­las Sar­ko­zy avait, comme tou­jours, fixé un ob­jec­tif très am­bi­tieux. Avec plus de 10 000 adhé­rents en plus qu’en 2014, nous sommes plu­tôt contents. »

Autre mo­tif de sa­tis­fac­tion, le par­ti en­grange de plus en plus de dons : 6 040 000 € de­puis le dé­but de l’an­née (contre moins de 4 M€ en 2014). Et le comp­teur pour­rait s’em­bal­ler dans les pro­chains jours, puisque les do­na­teurs se pressent à la fin de l’an­née pour pro­fi­ter de la ré­duc­tion d’im­pôt. Les Ré­pu­bli­cains es­pèrent ain­si près de 7 M€ d’ici au 31 dé­cembre. De bon au­gure pour la pro­chaine cam­pagne de dons que le par­ti va lan­cer cinq cents jours avant la pré­si­den­tielle.

@oli­vier­beau­mont Le Con­seil re­pré­sen­ta­tif de l’ou­tre­mer (Cre­fom), qui re­groupe plus de 300 as­so­cia­tions ul­tra-ma­rines, ne dé­co­lère pas. Il a adres­sé lun­di 14 dé­cembre, au len­de­main du se­cond tour des ré­gio­nales, un cour­rier au pré­sident du Con­seil su­pé­rieur de l’au­dio­vi­suel (CSA) pour s’in­di­gner que les élec­tions dans les ré­gions d’outre-mer ont été to­ta­le­ment pas­sées sous si­lence sur les dif­fé­rentes chaînes. Les ré­seaux so­ciaux se sont in­di­gnés du trai­te­ment mi­ni­ma­liste des mé­dias.

(AFP/A. Jocard.)

Ni­co­las Sar­ko­zy.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.