Grève : Air France condam­né

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE - V.V.

LA DÉ­CI­SION de jus­tice pour­rait dur­cir l’im­pact des grèves dans le trans­port aé­rien. Mar­di der­nier, la cour d’ap­pel de Pa­ris a en ef­fet condam­né Air France à 27 000 € d’amende pour avoir uti­li­sé la loi Diard afin de faire vo­ler da­van­tage d’avions pen­dant la grande grève des pi­lotes de sep­tembre 2014. Vo­té en mars 2012, ce texte im­pose aux gré­vistes de se dé­cla­rer in­di­vi­duel­le­ment 48 heures avant chaque jour de grève. Ob­jec­tif : éva­luer la mo­bi­li­sa­tion afin d’in­for­mer les usa­gers sur d’éven­tuels re­tards ou an­nu­la­tions de vols. Or, se­lon la Cour d’ap­pel de Pa­ris, la com­pa­gnie aé­rienne a uti­li­sé ces dé­cla­ra­tions pour pla­cer dans les cock­pits des pi­lotes non gré­vistes. Une uti­li­sa­tion illi­cite. « Cette dis­po­si­tion n’est en ef­fet pas des­ti­née à per­mettre à la so­cié­té de trans­port aé­rien un amé­na­ge­ment du tra­fic avant le dé­but du mou­ve­ment par la re­com­po­si­tion des équipes en fonc­tion des sa­la­riés dé­cla­rés ou non gré­vistes », écrit le pré­sident de la Cour d’ap­pel, en rap­pe­lant que « la perturbation de l’ac­ti­vi­té est pré­ci­sé­ment la fi­na­li­té de l’exer­cice du droit de grève ».

Cette dé­ci­sion de jus­tice fait suite à une plainte du Spaf, deuxième syn­di­cat de pi­lotes de la com­pa­gnie. En pre­mière ins­tance, le Spaf avait été dé­bou­té. Contac­té, Air France a an­non­cé se pour­voir en cas­sa­tion. avec les taxis et les pou­voirs pu­blics pour trou­ver une so­lu­tion. nLES CA­TAS­TROPHES NA­TU­RELLES et les ac­ci­dents in­dus­triels ont coû­té 78 Mds€ en 2015 aux as­su­reurs, se­lon Swiss Re, le ré­as­su­reur hel­vé­tique. Un mon­tant en baisse par rap­port à l’an­née pré­cé­dente (104 Mds€). Par­mi les plus gros évé­ne­ments re­cen­sés cette an­née, la tem­pête hi­ver­nale aux Etats-Unis et le trem­ble­ment de terre au Né­pal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.