Nice, la jeunesse triom­phante

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - L.F.

MONT­PEL­LIER n’y ar­rive dé­ci­dé­ment pas face aux équipes du top 5. Après des dé­faites contre le PSG, An­gers, Mo­na­co et Caen, les Hé­raul­tais se sont cette fois in­cli­nés à Nice hier soir (1-0). Pour­tant, les hommes de Rol­land Cour­bis ont te­nu la dra­gée haute à une jeune for­ma­tion ni­çoise qui res­tait sur cinq matchs sans vic­toire toutes com­pé­ti­tions confon­dues. Au cours d’une pre­mière pé­riode bien maî­tri­sée, les joueurs de Claude Puel ont ou­vert le score grâce à Oli­vier Bos­ca­gli, 18 ans, pur pro­duit du centre de for­ma­tion de l’OGCN et qui pro­fi­tait d’un bal­lon re­pous­sé par Pion­nier à la suite d’une frappe de Ko­ziel­lo pour ins­crire son pre­mier but en Ligue 1 après seule­ment neuf matchs dans l’élite (31e).

Les re­grets de Cour­bis

« On prend un but évi­table et on a man­qué de réa­lisme », dé­plore le Mont­pel­lié­rain Vi­to­ri­no Hil­ton au mi­cro de BeIN Sports. « Il n’y a pas beau­coup de dif­fé­rence entre les deux équipes, com­plète Rol­land Cour­bis. On ter­mine sur un match moyen qui au­rait pu se ter­mi­ner sur un nul face à l’équipe sur­prise de ce dé­but de sai­son. Bra­vo à elle, mais on peut avoir des re­grets. »

L’an pas­sé à pa­reille époque, les Ni­çois avaient abor­dé la trêve en pleine crise. Ins­tal­lés pro­vi­soi­re­ment à la 5e place, ils pas­se­ront cette fois des fêtes l’es­prit plus tran­quille avec l’en­vie de voir se concré­ti­ser les belles pro­messes en­tre­vues dans la pre­mière par­tie de sai­son. « Ce n’est pas notre meilleur match ni un match ré­fé­rence. Qu’un jeune du centre de for­ma­tion marque ce soir (NDLR : hier), c’est tout un sym­bole », se fé­li­cite le gar­dien Yoan Car­di­nale, 21 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.