TellMeNoLies­nou­sa­dé­jà­tout­dit

Nou­velle confron­ta­tion entre les trot­teurs étran­gers et les fran­çais. TELL ME NO LIES est en tête de cette coa­li­tion étran­gère.

Le Parisien (Paris) - - SPORT HIPPIQUE - LIO­NEL STIE­VEN

NON SEULE­MENT il vient de s’im­po­ser avec la ma­nière, de­van­çant des trot­teurs qu’il re­trouve, mais TELL ME NO LIES dé­pend en plus de l’en­traî­ne­ment de Fa­brice Sou­loy et se­ra dri­vé­par Jean-Mi­chel Ba­zire. Au­tant dire que son sta­tut de fa­vo­ri est mé­ri­té et qu’il trouve l’oc­ca­sion d’ou­vrir son pal­ma­rès au ni­veau des quin­tés, une ca­té­go­rie où il n’a pu prendre que des ac­ces­sits jus­qu’alors. nUNBRIDLED CHARM en coup de po­ker. S’il est dans un bon jour, UNBRIDLED CHARM reste ca­pable de contra­rier les plans de notre fa­vo­ri. Le che­val vient d’ef­fec­tuer une bonne ren­trée à Ca­bourg et, s’il ne su­bit pas le syn­drome de la deuxième course après une longue ab­sence, il peut es­pé­rer l’em­por­ter. Bien sûr, avec JeanP­hi­lippe Du­bois aux com­mandes, on peut par­fois s’at­tendre à des dé­con­ve­nues. Le pro­fes­sion­nel est très com­pé­tent mais les tur­fistes ont la mé­moire longue et savent qu’ils ont dé­jà per­du avec des che­vaux de son écu­rie qui pa­rais­saient pour­tant au-des­sus du lot et qui ont mu­sar­dé en queue de pe­lo­ton. A cha­cun de faire son choix. n OLI­VER KRO­NOS cherche la confir­ma­tion. Pour ses pre­miers pas à Vin­cennes, OLI­VER KRO­NOS n’a pas pa­ru déso­rien­té, concluant der­rière TELL ME NO LIES sans pou­voir tou­te­fois l’in­quié­ter. Pas de rai­son qu’il ne ré­édite pas cette per­for­mance. UNO DAN­CER est quant à lui bien en­ga­gé et bé­né­fi­cie­ra de l’aide de Franck Ni­vard. Il fau­dra que ce­la se passe au mil­li­mètre s’il veut in­quié­ter no­tam- ment les deux trot­teurs étran­gers pré­cé­dem­ment ci­tés, mais en tout cas un ac­ces­sit semble at­tei­gnable. nTALLIEN sur sa lan­cée. Ré­cent lau­réat, TAL­LIEN, frère de RI­CI­MER, n’a pas eu à trop pui­ser dans ses res­sources pour si­gner sa per­for­mance. Le lot est plus hup­pé cette fois, mais rien ne dit qu’il ne pos­sède plus de marge de pro­gres­sion. nMAFFIOSO FACE en ap­pel. Après de très bonnes ap­pa­ri­tions, MAFFIOSO FACE vient de dé­ce­voir dans la course ré­fé­rence du 6 dé­cembre. Comme il est cou­tume de le dire, la pres­ta­tion est trop mau­vaise pour être exacte et mieux vaut te­nir compte de son avant-der­nière sor­tie, où il s’était im­po­sé. PIO­NEER GAR est un out­si­der tout in­di­qué. S’il monte en condi­tion sur sa course du 25 no­vembre sur ce tra­cé, il reste en­vi­sa­geable pour les places. nVOYAGE D’AF­FAIRE et quelques autres. Par­mi les autres out­si­ders, on peut aus­si re­com­man­der VOYAGE D’AF­FAIRE, qui vient de se rap­pe­ler au sou­ve­nir des pa­rieurs sur un par­cours de vi­tesse, et à très belle cote. Ce se­ra sans doute moins spé­cu­la­tif cette fois mais en­core in­té­res­sant. Notre coup de fo­lie UC­CEL­LO SO­MOL­LI dé­pend du re­dou­table en­traî­ne­ment Gua­ra­to. Avec dé­sor­mais deux courses dans les jambes, il ne de­vrait plus être loin de sa forme op­ti­male, comme on a pu le consta­ter lors de sa troi­sième place à Mau­quen­chy, au terme d’une belle fin de course.

Vin­cennes, le 6 dé­cembre. Dans le Prix de l’Eure, TELL ME NO LIES s’était im­po­sé avec ai­sance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.