« Ver­sailles » à la conquête de Londres

La sé­rie de Ca­nal + sur Louis XIV est la pre­mière sé­rie fran­çaise ache­tée par la BBC.

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - Londres (Royaume-Uni) De notre en­voyée spé­ciale NA­THA­LIE RE­VE­NU

LES EX­CÈS DU ROI-SO­LEIL pour sé­duire les An­glais. C’est le pa­ri cu­lot­té que s’est lan­cé la com­mis­sion du film Ile-de-France qui s’est ren­due mar­di à Londres (Royau­meU­ni), vendre la sé­rie « Ver­sailles ». « Londres est le car­re­four des pro­duc­tions in­ter­na­tio­nales. Nous vou­lons que ces pro­fes­sion­nels viennent tour­ner en Ile-de-France.Nous avons des dé­cors ex­cep­tion­nels et main­te­nant des condi­tions éco­no­miques très com­pé­ti­tives grâce au cré­dit d’im­pôt à 30 % ( NDLR : un abat­te­ment fiscal pour les pro­duc­tions étran­gères) », dé­taille Oli­vier-Re­né Veillon, pré­sident de la com­mis­sion du film IDF, de­vant un par­terre de 80 producteurs an­glais.

Pour sur­prendre les Bri­tan­niques, la com­mis­sion du film avait je­té son dé­vo­lu sur le Regent Street Ci­ne­ma. En plein coeur de Londres, c’est dans ce lieu confi­den­tiel que les frères Lu­mière ont dé­voi­lé leur in­ven­tion, le ci­né­ma­to­graphe. Et mar­di, beau­coup d’An­glais y pé­né­traient pour la pre­mière fois. « Nous sa­vons dé­cou­vrir des en­droits d’ex­cep­tion à Pa­ris, mais aus­si à Londres », sou­rit Oli­vierRe­né Veillon. Dans ses va­lises, la pre­mière sai­son de la sé­rie « Ver­sailles », tour­née pen­dant six mois dans une ving­taine de sites na­tu­rels fran­ci­liens (Ver­sailles, Vaux-le-Vi­comte, Mai­sons-La­fitte, parc de Sceaux…). Dif­fu­sée jus­qu’à lun­di der­nier sur Ca­nal +, la sé­rie fran­çaise ra­conte l’as­cen­sion du jeune Louis XIV, alors qu’il pla­ni­fie la construc­tion du châ­teau de Ver­sailles. La fic­tion, elle, a ac­com­pli un autre ex­ploit, ce­lui d’être la pre­mière sé­rie fran­çaise ache­tée par la BBC. Elle se­ra dif­fu­sée sur BBC 2 au prin­temps.

Tour­née en an­glais

Dans les fau­teuils de ve­lours vert du Regent Ci­ne­ma, les 160 in­vi­tés sont scot­chés par la réa­li­sa­tion rock n’roll de Ja­lil Les­pert. « Nous avons vou­lu dé­pous­sié­rer le genre en ima­gi­nant un show his­to­rique un peu punk », ex­plique le ci­néaste, en­tou­ré de quelques ac­teurs.

Tour­née dans la langue de Sha­kes­peare, par des co­mé­diens an­glais, scé­na­ri­sé par deux cé­lèbres « sho­wrun­ners » bri­tan­niques, Si­mon Mir­ren (« FBI : Por­tés dis­pa­rus ») et Da­vid Wol­sten­croft (« MI-5 »), la sé­rie à 30 M€ a une am­bi­tion in­ter­na­tio­nale. « Il y a un peu de pro­vo­ca­tion, mais à cette époque la cour était très in­ter­na­tio­nale, les fron­tières chan­geaient tout le temps », glisse Eli­sa La­sows­ki, l’une des rares Fran­çaises du cas­ting, qui se pré­pare au tour­nage de la sai­son 2, qui dé­mar­re­ra le 20 jan­vier.

Londres (Royaume-Uni), mar­di. George Blag­den, Eli­sa La­sows­ki et Alexan­der Vla­hos (de gauche à droite), les ac­teurs prin­ci­paux de la sé­rie, à l’avant-pre­mière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.