Cette ap­pli vous an­nonce à l’avance où trou­ver un Vé­lib’

En croi­sant de nom­breuses don­nées — l’heure, le jour, la mé­téo… —, cette ap­pli­ca­tion ren­seigne sur les chances de trou­ver un vé­lo libre ou de pou­voir le ga­rer.

Le Parisien (Paris) - - PARIS - JU­LIEN DUFFÉ

CE SONT DEUX QUES­TIONS qui hantent ré­gu­liè­re­ment les usa­gers de Vé­lib’. « Vais-je trou­ver un vé­lo ac­cro­ché à ma sta­tion de dé­part ? Et res­te­ra-t-il une borne libre pour le rac­cro­cher à mon point d’ar­ri­vée ? » Pour y ré­pondre, l’ap­pli­ca­tion gra­tuite Bi­keP­re­dict* vient de dé­bar­quer sur les smart­phones des Pa­ri­siens. Un ou­til qui per­met de connaître jus­qu’à qua­rante-cinq mi­nutes à l’avance la dis­po­ni­bi­li­té des vé­los et des points d’at­tache sta­tion par sta­tion. Une pre­mière.

« Il existe dé­jà des ap­pli­ca­tions de ren­sei­gne­ment en temps réel, no­tam­ment l’ap­pli Vé­lib’, re­con­naît Ra­phaël Cher­rier, pré­sident et fon­da­teur de Qu­cit, la start-up d’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle à l’ori­gine de Bi­keP­re­dict. Nous, ce que l’on ra­joute, c’est la ca­pa­ci­té à pré­dire. Par exemple, lorsque l’on en­fourche son Vé­lib’ pour al­ler à Châ­te­let (I ), on peut sa­voir vingt mi­nutes avant où il y au­ra de la place pour le ga­rer. Pour chaque sta­tion, on éva­lue la pro­ba­bi­li­té de trou­ver un vé­lo ou une place : 65 %, 85 %, 100 %. A pos­te­rio­ri, nos pré­dic­tions se ré­vèlent qua­si tou­jours faibles. »

Pour par­ve­nir à ce ré­sul­tat, la so­cié­té fait mou­li­ner des mil­liers de don­nées col­lec­tées sur le sys­tème de vé­los en libre ser­vice ces trois der­nières an­nées en croi­sant l’heure, le jour, le ca­len­drier (jours fé­riés, va­cances sco­laires…) mais aus­si la mé­téo. « On constate par exemple que chaque mil­li­mètre de pluie di­mi­nue de 15 % le nombre d’uti­li­sa­teurs, re­marque Ra­phaël Cher­rier. A Pa­ris, nous ré­flé­chis­sons aus­si à in­tro­duire des don­nées sur la pol­lu­tion et, à terme, les per­tur­ba­tions dans les trans­ports en com­mun. » Autre op­tion, Bi­keP­re­dict fonc­tionne pour les tra­jets en groupe, jus­qu’à cinq cy­clistes. « Ça évite des ga­lères quand on dé­cide de par­tir en ba­lade à plu­sieurs », sou­ligne son créa­teur. A Bor­deaux (Gi­ronde), où un ser­vice si­mi­laire a été lan­cé à l’au­tomne 2014, l’ap­pli­ca­tion est dé­jà un suc­cès avec 15 000 té­lé­char­ge­ments et dé­jà un mil­lion d’uti­li­sa­tions. A no­ter que les deux tiers des re­quêtes se font le soir. « Nos uti­li­sa­teurs sont très fi­dèles et beau­coup uti­lisent l’ap­pli tous les jours, se fé­li­cite le pré­sident de Bi­keP­re­dict, qui es­père le même suc­cès dans la ca­pi­tale. On ai­me­rait at­teindre plu­sieurs di­zaines de mil­liers d’uti­li­sa­teurs. »

* Dis­po­nible sous iOS et An­droid

Rue Las­sus (XIXe), hier. Dans cer­taines sta­tions, no­tam­ment celles si­tuées sur les hau­teurs, trou­ver un vé­lo dis­po­nible re­lève qua­si­ment de l’im­pos­sible.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.