Pas de pa­ti­noire à l’Hô­tel de Ville

Le Parisien (Paris) - - PARIS - La mai­rie de Pa­ris NACIM CHIKH

LES AMA­TEURS de glisse et de glace pa­ri­siens sont bien em­bê­tés. Cet hi­ver prin­ta­nier, les pa­ti­noires se font de plus en plus rares dans la ca­pi­tale. « Il y a quelques an­nées, il y avait l’embarras du choix. Main­te­nant que la pa­ti­noire de l’Hô­tel de Ville n’existe plus, je vais de­voir me ra­battre sur celles payantes ou bon­dés », se dé­sole Claire, une étu­diante de 25 ans folle de glisse de­puis l’ado­les­cence.

Plu­sieurs pa­ti­noires pa­ri­siennes n’ont pas été ins­tal­lées cette an­née. En pre­mier lieu, la plus connue, celle du par­vis de l’Hô­tel de Ville, qui ac­cueille d’or­di­naire 100 000 per­sonnes entre dé­cembre et fé­vrier. « Les ani­ma­tions de la COP21 ont pris beau­coup de temps à nos équipes et oc­cu­paient l’es­pace de­vant l’Hô­tel de Ville, ex­plique-t-on à la mai­rie de Pa­ris. Mais c’est aus­si le coût éner­gé­tique qui mo­tive cette dé­ci­sion. En pleine né­go­cia­tion sur le cli­mat, on ne pou­vait pas se le per­mettre. »

A ce­la s’ajoute l’an­nu­la­tion, à la der­nière mi­nute, de Saint-Ger­main-en-neige. Une pa­ti­noire, mais aus­si une piste de luge et des courses de chiens de traî­neaux de­vaient oc­cu­per la place Saint-Sul­pice fin no­vembre. Mais « une se- maine après les at­ten­tats, nous avons dé­ci­dé avec les au­to­ri­tés d’an­nu­ler to­ta­le­ment les fes­ti­vi­tés », se dé­sole-t-on chez France Montagnes, en charge de l’or­ga­ni­sa­tion de l’évé­ne­ment.

Si l’on compte que la Pa­ti­noire du Grand Pa­lais ne se­ra pas mise en place cette an­née — c’est la fête fo­raine « Jours de Fêtes » qui prend ses quar­tiers sous la ver­rière cette an­née — il ne reste plus beau­coup d’op­tions au Pa­ri­sien pour pa­ti­ner.

Les 190 m² de la pa­ti­noire de la tour Eif­fel, ju­chée au pre­mier étage du mo­nu­ment, de­vraient sa­tis- faire les en­vies des moins sen­sibles au ver­tige. Ceux qui rêvent d’es­pace plu­tôt que de hau­teur pour­ront se ra­battre sur la piste du mar­ché de Noël des Champs-Ely­sées et ses 1 600 m² de glace, et le stade Char­le­ty pro­pose des jeux pour les en­fants sur une pa­ti­noire syn­thé­tique, éco­nome en éner­gie.

Res­tent en­fin les pa­ti­noires ou­vertes toute l’an­née, par tous les temps. L’es­pace spor­tif Paille­ron (XIXe) compte une piste de 800 m², et or­ga­nise ce sa­me­di une soi­rée de noël, et la pa­ti­noire en­tiè­re­ment ré­no­vée de Ber­cy, à l’in­té­rieur de l’Ac­corHo­tels Are­na, per­met de fendre la glace en toute sai­son.

« C’est aus­si le coût éner­gé­tique qui mo­tive

cette dé­ci­sion »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.