Les pas­sion­nés de double dutch s’en­traînent à

Le Parisien (Paris) - - ILE-DE-FRANCE - EL­SA MARNETTE

SUR­EX­CI­TÉS au mo­ment de la re­mise des di­plômes et hy­per concen­trés lors de l’ef­fort. 300 jeunes âgés de 6 à 30 ans ont pra­ti­qué leur pas­sion dans un gym­nase de Vi­try-sur-Seine hier à l’oc­ca­sion des Olym­piades de double dutch — ou saut à la corde — or­ga­ni­sées par la fé­dé­ra­tion de Vi­try. C’est dans cette ville que le sport a com­men­cé à se dé­ve­lop­per dans les an­nées 1980.

« Ces Olym­piades, c’est un temps pour s’amu­ser, pré­cise Jen­ni­fer, Vi­triote plu­sieurs fois cham­pionne du monde. Pour les dé­bu­tants, c’est un avant-goût des com­pé­ti­tions et pour les confir­més, ce­la per­met de se per­fec­tion­ner. »

Théo, un lo­cal de l’étape, a re­çu trois di­plômes avec son ju­meau Clé­ment et son co­pain Taï. Ils pra­tiquent le double dutch trois fois par se­maine et s’en­traînent ré­gu­liè­re­ment aux acro­ba­ties. « Là, ça nous per­met d’éva­luer notre ni­veau, com­mente très sé­rieu­se­ment Taï, 10 ans. Et d’avoir le plus de di­plômes pos­sibles ! » « Mais le vrai chal­lenge, c’est en mai pour les Cham­pion­nats de Fran- ce », rap­pelle Jo­na­than, un des or­ga­ni­sa­teurs.

Les par­ti­ci­pants à ce stage qui se pour­suit au­jourd’hui sont ve­nus de toute l’Ile-deF­rance mais aus­si de Nantes (Loire-At­lan­tique) et La Fer­té-Ber­nard (Sarthe).

(LP/E.M.)

Vi­try, hier. Théo, Taï et Clé­ment pra­tiquent cette dis­ci­pline trois fois par se­maine. Ils se sont illus­trés lors des Olym­piades.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.