Ray­mond Ko­pa, Bal­lon d’or en 1958, en­flamme Vi­ry

Le Parisien (Paris) - - ILE-DE-FRANCE - C.CH. M.L.

SERGE S’AP­PROCHE TI­MI­DE­MENT. Ce n’est pour­tant pas un pe­tit gar­çon qui ré­clame un au­to­graphe mais un homme qui a dé­pas­sé les 70 ans. Im­pres­sion­né de ren­con­trer son idole d’au­tre­fois : Ray­mond Ko­pa, Bal­lon d’or en 1958, cham­pion de France et d’Espagne et trois coupes d’Eu­rope à son ac­tif, a dé­di­ca­cé hier son livre (« Ko­pa par Ko­pa », aux édi­tions Ma­reuil) au Le­clerc de Vi­ry-Châ­tillon. La star du football des an­nées 1950 et 1960 y se­ra en­core pré­sente au­jourd’hui.

« Ce sont sur­tout les an­ciens qui me de­mandent un au­to­graphe, s’amuse l’ex-mi­lieu of­fen­sif, tou­jours pré­sident d’hon­neur du Stade de Reims. Et quand des jeunes achètent mon livre, c’est pour l’of­frir à un an­cien. »

Su­zie et Georges lui té­moignent « tout l’hon­neur » qu’ils res­sentent à le ren­con­trer. « Vous étiez mon idole », confie Georges, à qui Su­zie offre l’au­to­bio­gra­phie de Ray­mond Ko­pa. « Ce se­ra ton Noël », lui an­nonce-t-elle, heu­reuse de sa­voir que Ray­mond Ko­pa re­verse l’in­té­gra­li­té de ses droits d’au­teur à l’Ins­ti­tut Gus­tave Rous­sy pour des re­cherches contre le can­cer. Vas-y, donne un coup d’at­taque ! » Drôle de scène, hier après-mi­di dans le centre-ville de Fon­tai­ne­bleau. L’école de sabre la­ser de Pa­ris, la Sport Sa­ber League, est ve­nue ini­tier les pas­sants au com­bat de sabre la­ser sur la place Bo­na­parte, à l’in­vi­ta­tion de l’as­so­cia­tion bel­li­fon­taine Fumbles à l’oc­ca­sion des ani­ma­tions de Noël et de la sor­tie du 7e opus de «Star Wars».

Deux ins­truc­teurs ac­cueillaient le pu­blic pour lui ap­prendre les ru­di­ments du ma­nie­ment de cette arme pas comme les autres, lu­diques pour cer­tains, mais très forte en sym­bole pour les fans de la sa­ga ci­né­ma­to­gra­phique.

« C’est du com­bat spor­tif », dé­crit Ar­naud, un ins­truc­teur. Par­mi ses élèves, il y avait sur- tout des en­fants, « parce que les pa­rents n’osent pas », constate-il.

Da­mien, lui, a osé et a com­bat­tu avec sa fille Mar­gue­rite : « C’est ac­ces­sible à tous et très mar­rant ! », sou­rit le pa­pa, ama­teur de «Star Wars». La dis­ci­pline fai­sant de plus en plus d’adeptes, la pre­mière com­pé­ti­tion na­tio­nale de sabre la­ser pour­rait avoir lieu en France fin juin ou dé­but juillet.

(LP/Ma­rine Le­grand.)

Fon­tai­ne­bleau, hier. L’école Sport Sa­ber League, ba­sée à Pa­ris, a in­vi­té les pas­sants à s’es­sayer au com­bat au sabre la­ser.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.