N

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - Caen Pro­pos recueillis par Y.L.

Les Pa­ri­siens étaient pres­sés de par­tir en va­cances. Cer­tains sont pas­sés au pe­tit trot dans la zone mixte exi­guë du stade Mi­chel-d’Or­na­no. D’autres ont sou­hai­té de bonnes fêtes dans à peu près toutes les langues re­cen­sées dans le ves­tiaire pa­ri­sien. Serge Au­rier, le la­té­ral droit ivoi­rien, a lui pris quelques mi­nutes pour se fé­li­ci­ter du par­cours presque par­fait réa­li­sé par son équipe au cours de cette pre­mière moi­tié de sai­son. Que re­pré­sentent les 51 points pris par le PSG sur la phase al­ler ? SERGE AU­RIER. On est contents d’avoir ga­gné et d’avoir fi­ni la pre­mière moi­tié de sai­son sans perdre et sur­tout avec ce re­cord de points. On entre en­core un peu plus dans l’his­toire du club. C’était un match un peu par­ti­cu­lier, on était at­ten­dus. Cer­tains pen­saient peut-être qu’on al­lait lâ­cher la ren­contre avant les va­cances, mais on avait en­vie de bien fi­nir. La vic­toire est mé­ri­tée, on a ga­gné de très belle ma­nière, en met­tant notre jeu en place. C’est la de­mi-sai­son dont on rê­vait tous. On a mis tous les moyens de notre cô­té pour la réa­li­ser. Dès les matchs de pré­pa­ra­tion, on a vu que l’équipe avait en­vie de faire une grande sai­son. C’est ce qu’on a fait. La se­conde moi­tié de sai­son peut-elle être en­core meilleure ? Pour l’ins­tant, on va al­ler se re­po­ser. Des échéances im­por­tantes vont ar­ri­ver et pour être bon sur ces matchs-là, il faut être per­for­mant en cham­pion­nat. Si on met le même état d’es­prit que cette an­née, il n’y au­ra pas de pro­blème. Que change le li­cen­cie­ment de Jo­sé Mou­rin­ho dans la pers­pec­tive du 8e de fi­nale de Ligue des cham­pions contre Chel­sea ? Il ne faut pas né­gli­ger ce match, mais il est en­core loin. Je ne pense pas que le dé­part de Mou­rin­ho change grand-chose. C’est une équipe qu’on connaît bien. Ça fait trois an­nées de suite qu’on la joue. Tout le monde s’at­tend peut-être à un match fa­cile, mais ce ne se­ra pas le cas. Ga­zé­lec Ajac­cio - Lyon (BeIN 1) 21 heures Bor­deaux - Mar­seille (Ca­nal +)

Ibra­hi­mo­vic (PSG). Mou­kand­jo (Lo­rient), Bat­shuayi (Mar­seille). Ca­va­ni (PSG). PSG - Bas­tia. Lyon - Troyes. APRÈS SIX MATCHS sans vic­toire, Rennes a re­trou­vé hier le che­min du suc­cès sur le ter­rain de Guingamp (2-0). Plus à l’aise à l’ex­té­rieur (4 vic­toires, 5 nuls, 1 dé­faite) qu’à la mai­son (2 vic­toires, 4 nuls, 3 dé­faites) cette sai­son, le Stade ren­nais s’est ap­puyé sur un Gio­van­ni Sio re­trou­vé. Muet de­puis la sep­tième jour­née, il a mar­qué le but du break après avoir ser­vi Dem­bé­lé sur l’ou­ver­ture du score. Rennes est pro­vi­soi­re­ment sixième, à quatre points du po­dium.

Rennes - Lo­rient, Reims - Tou­louse, Mont­pel­lier - Bor­deaux, An­gers - Caen, Mo­na­co - Ga­zé­lec Ajac­cio.

Nantes - Saint-Etienne. Lille - Nice.

Mar­seille - Guingamp. BAT­TU À BAS­TIA hier (2-0), le Stade de Reims n’a ga­gné qu’un seul de ses onze der­niers matchs de cham­pion­nat ! Au­teurs d’un dé­but de sai­son pro­met­teur avec une qua­trième place et quinze points au soir de la 8e jour­née, les Ré­mois n’en ont pris que six de­puis et ont lo­gi­que­ment dé­grin­go­lé au clas­se­ment. Avec 21 uni­tés à mi-par­cours, les Ré­mois sont sous la me­nace de la zone rouge puisque Guingamp, pre­mier re­lé­gable, n’est qu’à deux points.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.