Tou­louse, les rai­sons d’un lent dé­clin

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - BEIN SPORTS 2, 14 HEURES Tou­louse (Haute-Ga­ronne) De notre cor­res­pon­dant VINCENT PIA­LAT

LE CONSTAT EST RUDE pour une for­ma­tion long­temps ha­bi­tuée à ga­gner. Tou­louse n’est plus un grand d’Eu­rope. Ba­layés chez les Sa­ra­cens (32-7), puis en Ul­ster (38-0), les Tou­lou­sains sont qua­si­ment dé­jà éli­mi­nés d’une com­pé­ti­tion dont ils dé­tiennent tou­jours le re­cord du nombre de tro­phées (4). Même un sans­faute lors des trois der­niers matchs ne leur ga­ran­ti­rait pas une qua­li­fi­ca­tion pour les quarts de fi­nale. « Je n’ai pas fait les cal­culs, mais la qua­li­fi­ca­tion semble as­sez com­pro­mise, concède le 2e ligne Yoann Maes­tri. On ne peut plus se tar­guer d’être une ré­fé­rence en Eu­rope. »

Le der­nier titre conti­nen­tal des Tou­lou­sains re­monte à 2010. Une éter­ni­té pour le club rouge et noir, in­ca­pable de sor­tir des pou- les à deux re­prises ces trois der­nières sai­sons.

Le mal est, donc, pro­fond. Il tient en pre­mier lieu à un ef­fec­tif qui s’est ap­pau­vri sai­son après sai­son. Hor­mis peut-être Du­sau­toir et Maes­tri, Tou­louse ne pos­sède plus de ré­fé­rence mon­diale, à au­cun poste, quand Ser­vat, Jau­zion ou Kel­le­her, pour ne ci­ter qu’eux, ont ré­gné en leur temps sur le rug­by pla­né­taire. Tou­louse pâ­tit aus­si d’un groupe usé, le même ou presque de­puis plu­sieurs sai­sons, où la pro­por­tion de tren­te­naires est trop im­por­tante. Dix-sept joueurs ont plus de 30 ans et ac­cusent donc dans les jambes une dé­cen­nie de sai­sons éprou­vantes à plus de 30 ren­contres. Le Stade tou­lou­sain souffre de ne pas avoir suf­fi­sam­ment su se re­nou­ve­ler.

En­fin, le Tou­louse d’Hu­go Mo­la ne semble pas tout à fait avoir pris la me­sure de la com­pé­ti­tion, cette sai­son, et on ne peut s’em­pê­cher d’y voir une consé­quence de l’ab­sence de Guy No­vès, l’ex-ma­na­geur em­blé­ma­tique des Haut-Ga­ron­nais, dé­sor­mais sé­lec­tion­neur de l’équipe de France. No­vès avait tou­jours fait de la Coupe d’Eu­rope un ob­jec­tif im­por­tant, or­ga­ni­sant la sai­son et la pré­pa­ra­tion phy­sique en fonc­tion des dé­buts dans l’épreuve. Lors d’une se­maine de match eu­ro­péen, il pre­nait un ma­lin plai­sir à trans­for­mer ses joueurs, à les faire en­trer dans une autre di­men­sion. Certes, ce­la n’avait pas em­pê­ché Tou­louse d’être ab­sent du der­nier car­ré de­puis quatre ans même sous ses ordres, mais en sa pré­sence le Stade n’au­rait cer­tai­ne­ment pas som­bré à deux re­prises de la sorte.

Ce lent dé­clin sur la scène eu­ro­péenne se ré­vèle pro­blé­ma­tique pour le Stade tou­lou­sain, qui a construit une par­tie de sa re­nom­mée et une large part de son suc­cès fi­nan­cier sur un bon com­por­te­ment dans cette com­pé­ti­tion. Et rien ne dit que le club pour­ra in­ver­ser la ten­dance dans les sai­sons à ve­nir. Cet après-mi­di, à 14 heures, au stade Er­nest-Wal­lon. Ar­bitre : M. Doyl (Irl). Stade tou­lou­sain : Pa­lis­son - Ku­na­ta­ni, Fi­ckou, Fritz, Ma­ta­na­vou - (o) Dous­sain, (m) Bé­zy - Du­sau­toir (cap.), Ha­ri­nor­do­quy, Ca­ma­ra - Maes­tri, Lam­bo­ley - Johns­ton, Mar­chand, Baille. En­tr. : Mo­la. Ul­ster : Lu­dik - Trimble, Mar­shall, McC­los­key, Gil­roy - (o) Jack­son, (m) Pie­naar - McCall, Best (cap.), Herbst - O’Con­nor, van der Merwe - Diack, Rei­dy, Wil­son. En­tr. : Doak.

Bel­fast (Royaume-Uni), le 11 dé­cembre. Pour la pre­mière fois en 147 matchs de Coupe d’Eu­rope, les Tou­lou­sains de Te­ko­ri, Lam­bo­ley, Dous­sain et Du­sau­toir (de gauche à droite) n’ont ins­crit au­cun point la se­maine der­nière en Ul­ster (38-0).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.