De l’élec­tri­ci­té à base de beau­fort !

Après le vin, le miel, la bière, la so­cié­té Val­bio a inau­gu­ré une usine de mé­tha­ni­sa­tion à par­tir d’un autre pro­duit : le pe­tit-lait is­su de la fa­bri­ca­tion du beau­fort.

Le Parisien (Paris) - - LA UNE - ER­WAN BE­NE­ZET

DANS LA BD « As­té­rix en Corse », les ef­fluves d’un fro­mage du cru fi­nis­saient par faire ex­plo­ser le ba­teau des pi­rates. Si, dans la vraie vie, les pro­duc­tions lai­tières, même très très af­fi­nées, sont bien moins in­stables, cer­tains fro­mages ont tout de même des pro­prié­tés in­soup­çon­nées. En té­moigne le beau­fort sa­voyard, dont les ré­si­dus du lait cru ser­vant à sa fa­bri­ca­tion sont au­jourd’hui uti­li­sés pour pro­duire… de l’éner­gie !

Où ça ? A Al­bert­ville. A la jonc­tion des val­lées de la Ta­ren­taise, du Beau­for­tain et du val d’Ar­ly, et en amont de la combe de Sa­voie, c’est ici que se trouve une uni­té de mé­tha­ni­sa­tion unique au monde inau­gu­rée en oc­tobre.

« Notre car­bu­rant, c’est le lac­to­sé­rum, ex­plique Fran­çois De­cker, di­rec­teur des opé­ra­tions de Val­bio, en­tre­prise tou­lou­saine qui a conçu et fa­bri­qué le site. C’est tout sim­ple­ment le pe­tit­lait que l’on trouve dans les yaourts na­ture. » Avant, ce li­quide is­su de la coa­gu­la­tion du lait était en­voyé à l’autre bout de la France pour être trans­for­mé en com­plé­ment ali­men­taire. Ré­sul­tat : 800 000 km d’al­lers-re­tours par an en ca­mions-ci­ternes. Au­jourd’hui, en re­liant uni­que­ment les al­pages des quatre val­lées à l’usine, ces mêmes ca­mions par­courent dix fois moins de ki­lo­mètres. Et éco­no­misent ain­si 1 000 t d’équi- valent car­bone dans l’at­mo­sphère. Ce pe­tit mi­racle n’a pu se réa­li­ser que grâce aux ef­forts des sept co­opé­ra­tives de l’Union des producteurs de Beau­fort (UPB), re­jointes par celles de Yenne et des En­tre­monts, en Char­treuse.

Au to­tal, 650 agri­cul­teurs et éle­veurs, re­grou­pant 13 000 vaches de race ta­rine et abon­dance, qui pro­duisent 53 mil­lions de litres de lait par an. De quoi fa­bri­quer 4 900 t de dé­li­cieux beau­fort AOP. Avec 13 M€ d’in­ves­tis­se­ment, mais dix créa­tions d’em­plois à la clé, la fi­lière peut dé­sor­mais gé­rer le lait de A jus­qu’à Z (voir notre

in­fo­gra­phie) : trait le ma­tin dans les al­pages, il est uti­li­sé le jour même à la fa­bri­ca­tion du beau­fort, tan­dis que la crème et le pe­tit-lait sont des­cen­dus dans la val­lée.

Des bac­té­ries fa­briquent le bio­gaz

D’un cô­té, la crème est uti­li­sée pour la fa­bri­ca­tion de la ri­cot­ta (un autre fro­mage, d’ori­gine ita­lienne ce­lui-là, 40 t par an), du beurre de ba­ratte (300 t, ven­dus es­sen­tiel­le­ment en cir­cuits courts) et de la poudre de pro­téines (500 t, uti­li­sée dans des pro­duits agroa­li­men­taires des­ti­nés aux se­niors et aux spor­tifs). De l’autre, le pe­tit-lait des­ti­né à la mé­tha­ni­sa­tion.

Dans une grande cuve, des bac­té­ries en font leur re­pas et fa­briquent en re­tour du bio­gaz, par un pro­cé­dé de fer­men­ta­tion na­tu­relle iden­tique à ce­lui qui s’ac­com­plit dans l’es­to­mac des vaches. Ré­in­jec­té en­suite dans un mo­teur de co­gé­né­ra­tion, ce gaz pro­duit de l’eau chaude à 90 °C et quelque 2,8 mil­lions de KWh d’élec­tri­ci­té par an. De quoi ali­men­ter une ville de 1 500 ha­bi­tants. Re­ven­due à EDF, l’élec­tri­ci­té pour­ra aus­si ali­men­ter les cui­si­nières et ser­vir à pré­pa­rer des fon­dues… à base de beau­fort. Un bel exemple d’éco­no­mie cir­cu­laire !

Val­bio n’en est pas à son pre­mier es­sai de mé­tha­ni­sa­tion à par­tir du fro­mage. Il y a dix ans, le groupe ins­tal­lait à quelques ki­lo­mètres de là un pre­mier site de production d’éner­gie dans la très belle abbaye de Ta­mié. Une tren­taine de moines cis­ter­ciens y fa­briquent du fro­mage de­puis… 1132 ! De­puis, une ving­taine d’autres cen­trales ont été construites en France, mais aus­si en Eu­rope et au Qué­bec. D’autres pro­jets sont en cours avec l’Aus­tra­lie, le Bré­sil, l’Uru­guay et l’Ita­lie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.