Femme traî­née par une voi­ture : son expe­tit ami au vo­lant

Le Parisien (Paris) - - FAITS DIVERS - Nantes (Loire-At­lan­tique) De notre cor­res­pon­dant PIERRE-BAP­TISTE VANZINI

LES TROIS HOMMES soup­çon­nés d’être par­tie pre­nante du cal­vaire su­bi par une femme de 43 ans, traî­née pen­dant près de 2 km par une voi­ture jeu­di dans le centre-ville de Nantes, vont être dé­fé­rés ce ma­tin au par­quet. D’après les pre­mières au­di­tions, lorsque le vé­hi­cule a dé­mar­ré, le corps de la vic­time était « pen­ché à l’ex­té­rieur », a in­di­qué hier le par­quet de Nantes dans un com­mu­ni­qué. L’homme qui était au vo­lant est l’an­cien pe­tit ami de la vic­time, et a pré­ten­du « n’avoir pas réa­li­sé la si­tua­tion ». Dé­jà condam­né pour vio­lence, il en­court une mise en exa­men pour ten­ta­tive de meurtre et ses deux pas­sa­gers pour com­pli­ci­té. Le pro­nos­tic vi­tal de la vic­time reste tou­jours en­ga­gé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.