Et si Le­sage quit­tait Cré­teil…

Le Parisien (Paris) - - SPORTS ILE-DE-FRANCE - STÉ­PHANE BIAN­CHI

VEN­DRE­DI SOIR, c’est les jambes lourdes et la tête basse que joueurs et di­ri­geants de l’US Cré­teil-Lu­si­ta­nos (15e de L 2) sont par­tis en va­cances. Dou­chés par leur on­zième re­vers concé­dé face à Niort (2-3), tous savent qu’il fau­dra mon­trer un tout autre vi­sage en 2016 pour évi­ter de tra­ver­ser la deuxième moi­tié de sai­son dans la zone rouge. Pour ce faire, les di­ri­geants pour­raient évi­dem­ment pro­fi­ter du mer­ca­to hi­ver­nal pour ap­por­ter quelques re­touches à l’ef­fec­tif. Mais le li­mo­geage de Thier­ry Fro­ger, rem­pla­cé par Laurent Rous­sey, ne laisse guère de marge de ma­noeuvre : pour em­bau­cher, il faut dé­grais­ser. Voi­là sans doute la rai­son pour la­quelle le pré­sident Ar­mand Lopes pour­rait, contrai­re­ment aux an­nées pré­cé­dentes, ne pas s’op­po­ser à toutes les vel­léi­tés de dé­part. Reste à sa­voir s’il y en au­ra. Dans un ef­fec­tif plus qu’à la peine sur le ter­rain, les rares sa­tis­fac­tions, comme le mi­lieu Florent Mol­let, ar­ri­vé cet été de Di­jon (L 2), sont as­su­ré­ment ceux que le club ne lais­se­ra pas par­tir.

Pour s’en­ga­ger au PFC ?

Est-ce à dire qu’il n’y au­ra pas de chan­ge­ment ? Pas sûr. Plu­sieurs joueurs au­raient en ef­fet pro­po­sé leurs ser­vices à leur an­cien en­traî­neur, Jean-Luc Vas­seur, qui a re­pris du ser­vice en dé­but de mois au Pa­ris FC. Il ne se­rait pas sur­pre­nant que Jean-Mi­chel Le­sage, qui ronge son frein sur le banc cris­to­lien, fasse par­tie de ceux-là. Mais il n’est pas à ex­clure que la re­dis­tri­bu­tion des cartes liées à l’ar­ri­vée de Rous­sey li­mite aus­si les en­vies d’ailleurs. Et que comme la sai­son der­nière, il ne faille pas comp­ter sur Cré­teil pour ani­mer le mar­ché des trans­ferts.

lun­di 28 dé­cembre di­manche 3 jan­vier (ad­ver­saire a dé­ter­mi­ner

Jean-Mi­chel Le­sage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.