Tasses à ca­fé et bou­gies chez Sté­phane Bern

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - Sté­phane Bern, pré­sen­ta­teur HÉ­LÈNE BRY

où j’aime ache­ter des choses en mé­tal ar­gen­té. Toute l’an­née dans Com­ment ça va bien ! (NDLR : sa quo­ti­dienne sur France 2), on dé­fend les marques fran­çaises d’art de vivre. Alors, à Noël, c’est l’oc­ca­sion ou ja­mais de prou­ver cet at­ta­che­ment. J’achète des pe­tites choses comme des tasses à ca­fé, des sé­ries de bou­gies avec des pots en por­ce­laine… Des pe­tits ca­deaux qui res­tent abordables. »

Il faut dire que l’ani­ma­teur aime beau­coup faire plai­sir. « Et quand je choi­sis, je pense vrai­ment à la per­sonne, au fait que tel ou tel ob­jet lui cor­res­pond bien…», confie-t-il.

« Autre chose que j’adore : al­ler dé­ni­cher des ob­jets an­ciens dans les ventes aux en­chères par In­ter­net. L’autre jour, j’ai trou­vé un jo­li taste-vin (Ndlr : une coupe ser­vant à la dé­gus­ta­tion du vin), et aus­si une mé­daille d’or de la reine Vic­to­ria », ex­plique ce­lui qui, au mo­ment où nous lui par­lons, sort jus­te­ment du ma­ga­sin Ma­riage Frères où il vient d’ache­ter un cof­fret de thé pour of­frir.

« J’adore faire des ca­deaux, et pas seule­ment à Noël d’ailleurs. On peut avoir en­vie de faire plai­sir à ses amis n’im­porte quand dans l’an­née… »

« Quand je choi­sis, je pense vrai­ment

à la per­sonne »

(LP/Fré­dé­ric Du­git.)

Sté­phane Bern est un afi­cio­na­do du ca­deau. D’ailleurs, il n’at­tend pas for­cé­ment Noël pour gâ­ter ses proches, avec des pré­sents qu’il choi­sit avec soin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.