N

Le Parisien (Paris) - - PARIS - M.-A. G.

Dans le quar­tier, bien que des réunions pu­bliques aient eu lieu sur le su­jet, bon nombre de ri­ve­rains semblent dé­cou­vrir le pro­jet de ré­amé­na­ge­ment de la place du Pan­théon (Ve). Les avis sont as­sez par­ta­gés sur le su­jet. « En­le­ver les voi­tures, moi, je suis d’ac­cord. Et pour­tant, j’en ai une. Mais ils ont rai­son : il faut li­mi­ter la cir­cu­la­tion au­to­mo­bile », ap­prouve Flo­rence, qui ha­bite à quelques mètres de la place. « Moins de places de sta­tion­ne­ment, pour­quoi pas. Mais il faut des com­pen­sa­tions par ailleurs. Une ville ne peut pas vivre sans cir­cu­la­tion. Moi qui com­mence à tra­vailler à 4 heures du ma­tin, je ne peux pas avoir re­cours aux trans­ports en com­mun ! Et puis il faut pen­ser aux li­vrai­sons », sou­ligne Thier­ry, bou­lan­ger rue des Fossés-Saint-Jacques. « C’est dé­jà très dif­fi­cile de se ga­rer dans le quar­tier, si en plus, ils sup­priment les places au­tour du Pan­théon, ça va de­ve­nir une vraie ga­lère », re­doute Ber­nard, un ha­bi­tant de la rue Va­lette. « Une étude de l’Apur ( NDLR : Ate­lier pa­ri­sien d’ur­ba­nisme) montre qu’à 5 mi­nutes à pied du Pan­théon des par­kings sou­ter­rains ont de nom­breuses places va­cantes », sou­ligne la Ville de Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.