Prime d’ac­ti­vi­té : ce que tou­che­ront les tra­vailleurs mo­destes

Le dis­po­si­tif, qui rem­place le RSA ac­ti­vi­té et la prime pour l’emploi, entre en vi­gueur le 1er jan­vier. Voi­ci en ex­clu­si­vi­té les mon­tants ver­sés se­lon cer­tains pro­fils.

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

UN COUP DE POUCE aux sa­la­riés mo­destes, mais éga­le­ment une in­ci­ta­tion fi­nan­cière à re­prendre le tra­vail. Ce ma­tin sont pu­bliés au « Jour­nal of­fi­ciel » les dé­crets d’ap­pli­ca­tion de la nou­velle prime d’ac­ti­vi­té, qui rem­place le RSA ac­ti­vi­té et la prime pour l’emploi, ju­gés in­ef­fi­caces. Ce nou­veau dis­po­si­tif va concer­ner plus de cinq mil­lions de Fran­çais à par­tir du 1er jan­vier 2016, qu’ils soient sa­la­riés, in­dé­pen­dants, voire étu­diants sous cer­taines condi­tions. Contrai­re­ment au RSA ac­ti­vi­té, les jeunes de moins de 25 ans sont éli­gibles, puisque la prime est un com­plé­ment de re­ve­nus ver­sé chaque mois aux per­sonnes de plus de 18 ans qui tra­vaillent et gagnent moins de 1 500 € net men­suels (pour un cé­li­ba­taire).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.