Les net­toyeurs d’OMS-Sy­ner­gie en­tament leur 4e mois de grève

Le Parisien (Paris) - - PARIS - É.S.

DÉ­JÀ trois mois de grève, de longues né­go­cia­tions, l’es­poir d’un ac­cord en fin de se­maine der­nière, et fi­na­le­ment l’échec. Les sa­la­riés de l’en­tre­prise de net­toyage OMS-Sy­ner­gie, pres­ta­taire no­tam­ment du bailleur de la Ville, Pa­ris Ha­bi­tat, s’ap­prêtent à pas­ser les fêtes au­tour d’un pi­quet de grève ins­tal­lé de­puis le 21 sep­tembre rue de Noi­sy-le-Sec (XXe), de­vant le siège de leur so­cié­té. La cin­quan­taine de gré­vistes dé­nonce la vo­lon­té de leur pa­tron de « lais­ser pour­rir » leur mou­ve­ment, qui porte no­tam­ment sur les sa­laires et l’avan­ce­ment de leur date de ver­se­ment men­suel, sur l’oc­troi d’un 13e mois, d’une prime de sa­lis­sure, et sur des amé­lio­ra­tions en équi­pe­ment et ma­té­riel.

Une nou­velle ma­ni­fes­ta­tion or­ga­ni­sée ce ma­tin

Les sa­la­riés, qui ont or­ga­ni­sé une ma­ni­fes­ta­tion hier au pied le­vé, de­vant OMS-Sy­ner­gie, bat­tront à nou­veau le pa­vé ce ma­tin, cette fois de­vant la mai­rie du XXe. Sou­te­nus par des élus du Par­ti de gauche, du PCF et d’Eu­rope éco­lo­gie-Les Verts (EELV), ils de­mandent éga­le­ment à la Ville d’in­ter­ve­nir pour « exi­ger de l’en­tre­prise sous-trai­tante qu’elle res­pecte la loi ». Ou qu’elle prenne des sanc­tions, comme l’ont d’ailleurs évo­qué des élus lors du der­nier Con­seil de Pa­ris. Du cô­té de l’en­tre­prise, Ca­the­rine De­mic, la pré­si­dente d’OMS-Sy­ner­gie, a bon es­poir que cette grève trouve sa fin ra­pi­de­ment : « Il y a ac­tuel­le­ment une mé­dia­tion. Nous avons fi­na­li­sé un ac­cord. Mais la mé­dia­trice n’a pas que de nous à s’oc­cu­per. »

Rue de Noi­sy-le-Sec (XXe), hier. Les sa­la­riés, sou­te­nus par des élus de gauche, de­mandent à re­né­go­cier leurs sa­laires et des amé­lio­ra­tions en équi­pe­ment et ma­té­riel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.