La ma­gie de Noël, c’est eux

Ces hommes de coeur re­muent ciel et terre pour of­frir un mo­ment ex­cep­tion­nel aux autres. Une gé­né­ro­si­té qui fait du bien.

Le Parisien (Paris) - - LE FAIT DU JOUR - V.MD.

NOËL, c’est la dinde aux mar­rons et les chaus­sons au pied du sa­pin. Mais c’est aus­si le temps du par­tage, de la ren­contre fra­ter­nelle, des sou­rires… C’est à cette pé­riode, celle du­rant la­quelle les as­so­cia­tions d’en­traide re­çoivent une grande par­tie de leurs dons, que les Fran­çais se montrent le plus gé­né­reux. Ce be­soin de vi­vreen­semble, de main ten­due, de so­li­da­ri­té se fait en­core plus res­sen­tir en cette an­née du­re­ment frap­pée par la bar­ba­rie et les ca­tas­trophes. La bon- ne ac­tion prend de mul­tiples vi­sages. C’est un étu­diant qui récolte, grâce à la ma­gie de Fa­ce­book (et de Noël), des tonnes de ca­deaux des­ti­nés aux SDF, des pa­rois­siens qui in­vitent des fa­milles d’Ira­kiens à ré­veillon­ner. Il y a aus­si tous ceux qui veulent don­ner à cette cé­lé­bra­tion un ca­rac­tère ex­cep­tion­nel à l’ins­tar de ce Lor­rain qui illu­mine de ki­lo­mètres de guir­landes sa mai­son pour émer­veiller les en­fants ou de ce couple de mul­ti­mil­lion­naires de la chance qui ar­rosent leurs convives de grands crus. Même les douanes ont un grand coeur à l’heure des fêtes. Lors d’un contrôle d’un ca­mion près de Bayonne (Py­ré­nées- At­lan­tiques), elles ont sai­si 150 kg de can­na­bis dis­si­mu­lés sous une car­gai­son de fruits frais. Des tonnes d’oranges et autres man­da­rines de sai­son qui viennent d’être of­fertes à des or­ga­ni­sa­tions ca­ri­ta­tives avant d’être re­dis­tri­buées à des per­sonnes dans la pré­ca­ri­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.