La France l’a beau­coup ai­dée

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - Bel­grade S.L.

L’en­traî­neur dé­cé­dé dans l’ac­ci­dent était de­ve­nu un ami. » Au mo­ment de la tra­gé­die, l’équipe de France mas­cu­line dis­pute l’Eu­ro en Slovénie et doit af­fron­ter la Ser­bie. « J’ai alors fait une lettre en di­sant qu’on s’oc­cu­pe­rait d’elle. Je ne sa­vais pas bien com­ment à ce mo­ment-là, dit-il, mais il n’était pas ques­tion de lâ­cher cette joueuse ayant tout pour réus­sir. » La Fé­dé­ra­tion fran­çaise s’est ac­ti­vée pour trou­ver un spé­cia­liste de pro­thèses à Pa­ris. « On a im­pul­sé le pro­jet, les ins­tances eu­ro­péennes nous ont aus­si ai­dés pour le fi­nan­ce­ment. » Siu­tat est éga­le­ment in­ter­ve­nu afin que Na­ta­sa, dé­sor­mais am­bas­sa­drice de la Fé­dé­ra­tion eu­ro­péenne, ob­tienne l’au­to­ri­sa­tion d’évo­luer avec les va­lides. Le 20 jan­vier, il ira même la voir jouer à Bel­grade. « On a peut-être chan­gé une par­tie de sa vie, se ré­jouit le pré­sident. On a, en tout cas, re­çu des mots très tou­chants de ses proches. » « Jean-Pierre Siu­tat a ame­né la paix dans notre famille, es­time le pa­pa de la joueuse. Na­ta­sa est de­ve­nue proche de la France. Au mo­ment des at­ten­tats de Pa­ris, son pre­mier ré­flexe a été de prendre des nou­velles au­près de l’am­bas­sade de France à Bel­grade. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.