Pa­ris bute en­core contre Tours

Su­per­coupe de France

Le Parisien (Paris) - - SPORTS ILE-DE-FRANCE - J.L.

PA­RIS NE REM­POR­TE­RA pas sa 4e Su­per­coupe de France cette an­née. La faute à son meilleur en­ne­mi Tours qui s’est im­po­sé en 4 manches (27-25, 27-29, 25-21, 25-20), hier soir au stade Cou­ber­tin (Pa­ris XVIe). Une triste ha­bi­tude pour les joueurs de Do­rian Rou­gey­ron qui ont été bat­tus par les Tou­ran­geaux lors des trois der­nières fi­nales de cham­pion­nat. Dé­bu­té avec une heure de re­tard en rai­son du ma­ra­thon entre les filles de Cannes et celles du Can­net (qui se sont im­po­sées 3-2) juste avant, ce clas­si­co du volley fran­çais s’est ter­mi­né au bout de la nuit, à 23 h 32 exac­te­ment. La bles­sure du li­bé­ro Mar­kus Steuer­wald dans le 2e set — « il ne peut plus dé­fendre après », re­grette le coach pa­ri­sien — n’a pas ai­dé une for­ma­tion pa­ri­sienne vi­si­ble­ment fa­ti­guée à l’image du Slo­vène Gas­pa­ri­ni. Consi­dé­ré comme l’un des meilleurs ser­veurs du monde, il ter­mine avec 9 fautes dans ce sec­teur. « Ce n’était pas un grand match tech­ni­que­ment, confie Rou­gey­ron. Il y a de la fa­tigue mais c’est aus­si men­tal. On au­rait pré­fé­ré ga­gner mais ça reste un match de ga­la. » Les va­cances ar­rivent au bon mo­ment pour Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.