Un Viel peut en ca­cher un autre

Le Parisien (Paris) - - SPORT HIP­PIQUE - EN DI­RECT SUR GENT­LE­MAN

PAR­MI LES HA­BI­TUÉS du mee­ting azu­réen, Laurent Viel mul­ti­plie les al­lers-re­tours entre Se­nonnes (Mayenne), où sta­tionnent ses pen­sion­naires à l’an­née (ils sont 50 en ce mo­ment), et Cagnes, où 16 che­vaux sont sous la res­pon­sa­bi­li­té de son fils, Tho­mas. Avec six re­pré­sen­tants cet après-mi­di, Laurent Viel es­père aug­men­ter son nombre de vic­toires, qui s’élève à 5 de­puis le dé­but du mee­ting. Dans le quin­té (3e course), il se­ra dou­ble­ment re­pré­sen­té. Outre notre fa­vo­ri, VI­COMTE D’AN­JOU, il dé­lègue LUX DE LA BARRE. « Je pense dé­te­nir deux très bonnes chances. VI­COMTE D’AN­JOU est aus­si à l’aise en haies qu’en steeple. Il a ga­gné sur ce par­cours et il a en­core une belle carte à jouer. Quant à LUX DE LA BARRE, il est sû­re­ment meilleur en classe pure, mais plus fra­gile. Il est au mieux en ce mo­ment et peut s’im­po­ser. » Laurent Viel au­ra éga­le­ment des am­bi­tions dans d’autres courses « CA­PAL­LYNE (1re) est une pou­liche douée, qui de­vrait lo­gi­que­ment confir­mer son ré­cent suc­cès. DE­VIL IN­SIDE (5e) gagne tous les ans sa course à Cagnes. Comme il est bien en­ga­gé, c’est peut-être son jour. PE­TI KAP (7e) au­ra be­soin de nous ras­su­rer. HUS­SARD (8e) de­vrait pro­fi­ter de sa forme et de son ap­ti­tude au tra­cé pour jouer un pre­mier rôle. »

En­ghien, le 23 sep­tembre. Mon­té par son fils Tho­mas, LUX DE LA BARRE par­ti­ra avec la confiance de Laurent Viel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.