« Je mange des pâtes, piz­zas et bur­gers »

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - CA­THE­RINE BALLE

RÉ­VÉ­LÉ par « The Voice » en Bel­gique, le chan­teur de 19 ans est épous­tou­flant de­puis le dé­but de l’émis­sion.

état d’es­prit. « Je me sens bien. Bi­zar­re­ment, je ne suis pas stres­sé, juste im­pa­tient », as­sure le jeune homme. Loïc Not­tet re­con­naît que « la fa­tigue est pré­sente » puisque la der­nière émis­sion était ven­dre­di der­nier seule­ment. Tout en tra­vaillant ses cho­ré­gra­phies, le chan­teur « peau­fine » par ailleurs son al­bum, qui sor­ti­ra dans les pro­chaines se­maines. Hier, il a même fait un al­ler­re­tour à Charleroi, en Bel­gique, pour don­ner un concert ca­ri­ta­tif.

ré­gime. « Je mange des pâtes, des piz­zas, des bur­gers… Comme je suis un énorme gour­mand, j’ai du mal à me pri­ver », avoue Loïc Not­tet. Le chan­teur ne dort « que trois ou quatre heures par nuit » de­puis quinze jours.

en­tou­rage. Ce soir, sur le pla­teau, trois de ses amis se­ront pré­sents pour le sou­te­nir, ain­si que les pa­rents du jeune Belge : « Ils ne sont pas ve­nus sur tous les prime parce que je n’aime pas trop quand ils me voient dan­ser, mais là, ils se­ront là ».

nSon

nSon

nSon

nSa

re­cette pour ga­gner. Loïc jure « ne pas être dans la com­pé­ti­tion ». « Je ne me pose pas trop de ques­tions, as­sure-t-il. Si j’ai en­vie de ga­gner, c’est plus pour De­nit­sa (NDLR : De­nit­sa Iko­no­mo­va, sa par­te­naire). On se dit que si on va au bout, ce se­ra la ce­rise sur le gâ­teau. »

Loïc Not­tet avec sa par­te­naire de danse, De­nit­sa Iko­no­mo­va.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.