Vic­time des at­ten­tats, il est dis­tin­gué par Fran­çois Hol­lande pour son pro­jet in­no­vant

Le Parisien (Paris) - - LE JOURNAL DE PARIS -

« IL FAIT PAR­TIE des 600 bles­sés des at­ten­tats du 13 no­vembre, a gra­ve­ment sou­li­gné Fran­çois Hol­lande. Il au­rait pu re­non­cer à son ini­tia­tive, pen­ser que c’était lui qui comp­tait d’abord. Mais non, il a vou­lu conti­nuer. C’est le sens du prix qui lui est dé­cer­né. » A l’oc­ca­sion de la re­mise de prix aux 16 nou­veaux lau­réats de La France s’en­gage, concours lan­cé en 2014 pour ré­com­pen­ser des pro­jets d’in­no­va­tion so­ciale, le pré­sident de la Ré­pu­blique a par­ti­cu­liè­re­ment sa­lué un des pri­més : Claude-Em­ma­nuel Triomphe, un Pa­ri­sien de 57 ans qui vit dans le IIIe, por­teur du pro­jet Des­sine-moi le tra­vail via le la­bo­ra­toire d’idées As­trees. Son but : créer un ob­ser­va­toire des rap­ports entre jeunes de moins de 30 ans et monde du tra­vail pour in­fluen­cer les po­li­tiques pu­bliques ou l’ac­tion des en­tre­prises.

Un voeu qui se réa­lise

Toute l’as­sis­tance réunie sous les ors de la salle des fêtes de l’Ely­sée l’avait re­mar­qué dès le dé­part puisque ce der­nier a as­sis­té à la cé­ré­mo­nie al­lon­gé sur un bran­card avec des draps aux cou­leurs tri­co­lores. « C’est lui qui a veillé à avoir ce bleu-blanc-rouge », a pré­ci­sé Fran­çois Hol­lande. « Ce 16e lau­réat est très par­ti­cu­lier, a re­con­nu Mar­tin Hirsch, par­rain de La France s’en­gage. Nor­ma­le­ment, il n’y en a que 15. Mais fin no­vembre, je me suis ren­du à l’hô­pi­tal Saint-An­toi- ne au che­vet de Claude-Em­ma­nuel Triomphe. Il était bles­sé car il a été la cible de trois tirs de ka­lach­ni­kov. Il m’a alors confié que son vrai sou­ci, ce n’était pas sa san­té. Mais le fait que le 12 no­vembre, il avait re­çu un cour­rier lui in­di­quant que son pro­jet n’avait pas été re­te­nu. J’ai alors contac­té les autres membres du ju­ry pour leur pro­po­ser de re­te­nir, ex­cep­tion­nel­le­ment, un 16e lau­réat. » Une re­quête ac­cep­tée, d’au­tant que si le pro­jet n’avait pas été re­te­nu, ce n’était pas par manque d’in­té­rêt.

« Le dos­sier était de qua­li­té et cette dé­marche de pro­mou­voir la pa­role des jeunes pour les rendre ac­teurs de leur ave­nir cor­res­pon­dait par­fai­te­ment à ce qu’on veut sou­te­nir, pré­cise Mar­tin Hirsch. Mais comme le pro­jet était dé­jà en­tou­ré de par­te­naires, il avait moins be­soin de nous que d’autres. » Main­te­nant hos­pi­ta­li­sé, Clau­deEm­ma­nuel Triomphe a plus que ja­mais be­soin de toutes les aides pour me­ner à bien son ac­tion.

Pa­lais de l’Ely­sée (VIIIe), hier. Le pré­sident de la Ré­pu­blique a fé­li­ci­té en per­sonne Claude-Em­ma­nuel Triomphe, tou­ché par trois tirs de ka­lach­ni­kov le 13 no­vembre et qui s’en­gage ac­tuel­le­ment après des jeunes ar­ri­vés sur le mar­ché du tra­vail.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.