N

Le Parisien (Paris) - - ILE-DE-FRANCE - ANNE COL­LIN

Dis­crète, Me­riem Def­daf, 42 ans, fait par­tie des nom­breux bé­né­voles qui se sont mo­bi­li­sés pour ve­nir en aide aux ré­fu­giés sy­riens et ira­kiens hé­ber­gés dans le Val-d’Oise pen­dant trois mois. Dé­jà en­ga­gée au cô­té du Se­cours po­pu­laire, cette ha­bi­tante de Saint-Ouen-l’Au­mône est ar­ri­vée d’Al­gé­rie il y a cinq ans. Elle n’a pas hé­si­té quand elle a ap­pris que l’as­so­cia­tion avait be­soin d’in­ter­prètes fran­çais-arabe. Dé­but sep­tembre, Me­riem était donc pré­sente pour ac­cueillir les ré­fu­giés dès leur des­cente de bus sur le par­king de l’île de loi­sirs de Cer­gy. Du bé­né­vo­lat pas tou­jours fa­cile à com­bi­ner avec sa for­ma­tion de web­mas­ter et ses nom­breux pe­tits bou­lots ali­men­taires. Des se­maines à tra­duire, tou­jours avec le sou­rire, les ques­tions des mé­de­cins, des as­so­cia­tions et de l’ad­mi­nis­tra­tion. « J’étais à la pré­fec­ture quand ils ont re­çu leur pre­mier titre de sé­jour dé­but oc­tobre, une étape émou­vante », se rap­pelle Me­riem. D’au­tant que la bé­né­vole est, elle aus­si, en at­tente de pa­piers : « C’est en cours… » Au­jourd’hui, de nom­breux ré­fu­giés sont hé­ber­gés en pro­vince. Mais elle conti­nue de ré­pondre à leurs in­quié­tudes : « Par té­lé­phone ou Fa­ce­book, on garde le contact. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.