Dans la peau du

Notre re­por­teur a en­fi­lé l’ha­bit rouge pour des pho­to­ssou­ve­nirs avec des en­fants. Une ex­pé­rience phy­sique, et vrai­ment unique.

Le Parisien (Paris) - - SPÉCIAL NOËL - Saint-Her­blain (Loire-At­lan­tique) De notre en­voyé spé­cial TEXTES : VINCENT MONGAILLARD PHO­TOS : LP/JEAN-SÉ­BAS­TIEN ÉVRARD

« PÈRE NOËL, AT­TEN­TION, vous per­dez votre ventre ! » s’ex­clame Ma­nuel­la, la pho­to­graphe at­ti­trée du li­vreur of­fi­ciel de ca­deaux dont le bi­don rem­bour­ré se fait la malle. « Père Noël, votre bon­net, il n’est pas à l’en­vers ? » s’in­ter­roge une ma­man. Ce dis­trait en rouge ver­millon, des­cen­du du ciel pour une es­cale de trois jours au centre com­mer­cial le Sillon shop­ping à Saint-Her­blain, près de Nantes (Loire-At­lan­tique) n’est pas un pro­fes­sion­nel for­mé au pôle Nord. Ce drôle de San­ta Claus, c’est moi ! Mais nul ne sait ici qui se dis­si­mule der­rière cette barbe blanche. L’im­mer­sion s’est faite in­co­gni­to. Ma ve­nue, en­fin celle du vieil homme au traî­neau, est an­non­cée de­puis des se­maines sur le site In­ter­net du centre com­mer­cial. Ma mis­sion ? Po­ser sur un trône (digne des plus mer­veilleux Walt Dis­ney) au cô­té de mar­mots plus ou moins sages, par­fois de leurs pa­rents et même de leurs grands-pa­rents. Car trois gé­né­ra­tions, ça tient par­fai­te­ment dans le cadre. Im­pri­mé en di­rect, le cli­ché (une pho­to par famille) im­mor­ta­li­sé par Ma­nuel­la, ex­perte aus­si en por­traits de jeunes ma­riés et de nou­veau-nés, est gra­cieu­se­ment of­fert.

Po­pu­laire comme ja­mais

Mon bu­reau dres­sé sur un ta­pis rouge, tout près de l’es­ca­la­tor, est en­tou­ré de quatre sa­pins et de ca­deaux géants. Je le dé­laisse par­fois pour ar­pen­ter les al­lées, col­lec­tion­nant les sel­fies, dis­tri­buant, le plus sou­vent ac­crou­pi, des ac­co­lades aux mi­ni­clients, et ré­col­tant au pas­sage des « wouah » et des mer­cis échap­pés du coeur des pe­tits, des « à jeu­di soir » sor­tis de la bouche des grands. Je n’ai ja­mais été aus­si po­pu­laire de ma vie ! C’est ça, d’être l’idole des pe­tits. Et de leurs pa­rents re­con­nais­sants. « Vous êtes gé­nial, Père Noël. La der­nière fois, il a hur­lé comme un fou ! » s’ex­ta­sie la ma­man de Killian, à peine plus de 2 ans, qui vient de me sau­ter dans les bras. Les adultes ont sou­vent le mot pour rire. « Bon, Père Noël, comme d’ha­bi­tude, on vous laisse du ca­fé et des bis­cuits pour le 24 au soir ? » me lance le pa­pa de Ste­ven, 7 ans. Je lui sou­mets plu­tôt l’idée d’un al­cool fort. « Ah oui, c’est pour vous ré­chauf­fer ! » en­chaîne ce bon ac­teur avant de mar­quer une pause et de ré­pli­quer : « Mais vous êtes sûr, avec le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique ? »

Théo­phile a pas­sé sa com­mande pen­dant la séance pho­to.

Son choix s’est ar­rê­té sur « un TGV

et une trot­ti­nette deux roues ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.