Tau­bi­ra en­caisse mais ne dé­mis­sionne pas n

Le Parisien (Paris) - - POLITIQUE - N.SC.

Lour­de­ment désa­vouée, Ch­ris­tiane Tau­bi­ra a aus­si­tôt fait sa­voir qu’elle ne ren­drait pas son ta­blier. Elle a pour­tant ava­lé un énième boa constric­teur. Fu­rieux qu’elle ait an­non­cé mar­di à la sur­prise gé­né­rale — et par er­reur — que l’ex­ten­sion de la dé­chéance de na­tio­na­li­té était en­ter­rée, Hol­lande et Valls ne lui de­man­de­ront pas de quit­ter le gou­ver­ne­ment. « Ils ne veulent pas en faire une mar­tyre à gauche », dé­crypte un mi­nistre. De­puis que le pré­sident a an­non­cé cette me­sure contro­ver­sée, l’icône de la gauche a tout fait pour faire bar­rage. A ses yeux, ce­la consti­tue une brèche in­ac­cep­table dans le droit du sol. D’où son coup d’éclat mar­di, quand elle a an­non­cé l’aban­don de cette me­sure… de­puis Al­ger, où elle était en vi­site of­fi­cielle. Tout un sym­bole. « Ça pose un pro­blème de fond sur un prin­cipe fon­da­men­tal qui est le droit du sol, au­quel je suis pro­fon­dé­ment at­ta­chée », a-t-elle lan­cé sur une ra­dio al­gé­rienne.

Elle mange son cha­peau en di­rect à la té­lé­vi­sion

Lors­qu’il a dé­cou­vert ses pro­pos, Hol­lande est sor­ti de ses gonds et a aus­si­tôt ap­pe­lé Valls. Tous deux ont som­mé le ca­bi­net de la garde des Sceaux de rec­ti­fier le tir. Un proche de Hol­lande iro­nise : « Tau­bi­ra a es­sayé de lui tordre le bras. Là, elle avale sa cou­leuvre. Elle était dans sa lo­gique de dire les choses. Mais il ne va pas fal­loir qu’elle fasse ça dix fois, parce qu’elle a ali­men­té le feu ! » La droite, em­bar­ras­sée, s’est em­pres­sée d’uti­li­ser la garde des Sceaux comme pun­ching­ball, ré­cla­mant sa dé­mis­sion. Mais Ch­ris­tiane Tau­bi­ra a fait amende ho­no­rable hier, man­geant son cha­peau en di­rect et concluant d’un très sec « point fi­nal ». Reste un sou­ci pour la mi­nistre re­belle : à force de cau­tion­ner des idées qu’elle désap­prouve en res­tant au gou­ver­ne­ment, ses par­ti­sans risquent de se dé­tour­ner. Hier, l’aile gauche de la ma­jo­ri­té l’a som­mée de choi­sir son camp. Un mi­nistre pré­vient : « Elle fi­nit par de­ve­nir Mme Cul­bu­to ! Elle prend des po­si­tions, elle est désa­vouée, mais elle conti­nue. Tout ce qui l’in­té­resse, c’est de construire sa sta­ture… »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.