N

Le Parisien (Paris) - - POLITIQUE -

Jus­qu’ici, seuls les bi­na­tio­naux ayant ac­quis la na­tio­na­li­té fran­çaise (de­puis moins de quinze ans) pou­vaient en être dé­chus pour « at­teinte aux in­té­rêts fon­da­men­taux de la Na­tion », en ver­tu de l’ar­ticle 25 du Code ci­vil. A la condi­tion ex­presse qu’ils aient une autre na­tio­na­li­té, la Dé­cla­ra­tion des droits de l’homme in­ter­di­sant de créer des apa­trides. Six dé­chéances ont été pro­non­cées de­puis 2012. Vé­ri­table ré­vo­lu­tion, le pro­jet de ré­forme consti­tu­tion­nelle du gou­ver­ne­ment, dans son ar­ticle 2, étend cette me­sure aux per­sonnes nées fran­çaises, à condi­tion qu’elles

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.