La consom­ma­tion en­gour­die par la dou­ceur et les at­ten­tats

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

PLUS QUE LA CONSÉ­QUENCE des at­ten­tats, c’est la mé­téo plu­tôt clé­mente de ces der­nières se­maines qui est à l’ori­gine d’un cli­mat mo­rose dans le com­merce, es­time l’In­see. Se­lon l’ins­ti­tut, les dé­penses des Fran­çais — qui avaient dé­jà bais­sé de 0,2 % en oc­tobre, et ce pour la pre­mière fois de­puis le prin­temps — ont re­cu­lé de plus de 1 % en no­vembre 2015. Pre­mier tou­ché : le sec­teur de l’ha­bille­ment et du cuir, avec un re­cul de 4,7 % des ventes le mois der­nier.

Dans le sec­teur des ser­vices comme l’hô­tel­le­rie, l’in­fluence des at­ten­tats pour­rait être plus mar­quée. « On sait dé­jà que l’im­pact a été très im­por­tant dans le monde du spec­tacle, où cer­tains évoquent une baisse de leur chiffre d’af­faires de 50 % en no­vembre, mais aus­si dans la res­tau­ra­tion », sou­ligne un ex­pert de chez Kurt Sal­mon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.