NPar

Le Parisien (Paris) - - TERRORISME -

l’am­pleur ef­froyable du bi­lan (130 morts en de­hors des as­saillants, des cen­taines de bles­sés) et le re­cours sans pré­cé­dent à des ka­mi­kazes, les at­ten­tats du 13 no­vembre ont si­gné une page san­glante in­édite en France. Le risque très éle­vé de la me­nace, la crainte que de tels évé­ne­ments se re­pro­duisent, conduit les forces de l’ordre à s’adap­ter, pour pa­rer — au mieux — au pire. « Ces at­ten­tats ont confir­mé la tue­rie de masse comme mode d’ac­tion ter­ro­riste en France », sou­ligne le di­rec­teur gé­né­ral de la po­lice dans une note dif­fu­sée lun­di. Aus­si les pre­miers po­li­ciers ame­nés à in­ter­ve­nir doi­ven­tils connaître la tac­tique à ap­pli­quer face à une telle si­tua­tion, es­time JeanMarc Fal­cone. Et ce « sans at­tendre l’ar­ri­vée de po­li­ciers spé­cia­listes de l’in­ter­ven­tion ». Une pré­co­ni­sa­tion « en rup­ture avec les pra­tiques mises en oeuvre jusque-là ». Ce do­cu­ment dé­taille — en trois fiches — les conduites à te­nir dans le

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.