Gé­né­sio en salle d’at­tente

Lyon

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - Y.L. (AVEC A.F.)

L’OL MAIN­TIENT le sus­pense, mais l’ar­ri­vée de Bru­no Gé­né­sio à la tête de l’équipe semble sur les rails. Tous les par­ti­ci­pants des réunions d’hier, entre l’ac­tuel en­traî­neur ad­joint et les ac­tion­naires du club lyon­nais, s’en sont te­nus à un strict si­lence. Lyon, sans confir­mer qu’Hu­bert Four­nier va par­tir, ren­voie tou­jours à lun­di pro­chain, date de la re­prise de l’en­traî­ne­ment, l’of­fi­cia­li­sa­tion des chan­ge­ments que Jean-Mi­chel Au­las a pro­mis avant la trêve. Ce scé­na­rio n’est pas in­en­vi­sa­geable, JMA pré­fé­rant gé­né­ra­le­ment ré­ser­ver la pri­meur des in­for­ma­tions à ses joueurs, qu’il n’au­ra pas l’oc­ca­sion de croi­ser au­pa­ra­vant.

Ce­pen­dant, il n’est pas ex­clu non plus qu’un com­mu­ni­qué vienne mettre un terme à un sus­pense de moins en moins épais, quand tous les vo­lets de l’opé­ra­tion se­ront ré­glés. Ce n’est pas le cas ac­tuel­le­ment.

Four­nier ne se fe­rait plus guère d’illu­sions

En ef­fet, se­lon nos in­for­ma­tions, pen­dant que Bru­no Gé­né­sio de­vait ren­con­trer les ac­teurs ma­jeurs du club, les autres membres du staff tech­nique, Hu­bert Four­nier en tête, res­taient sans nou­velles de l’OL de­puis plu­sieurs jours et at­ten­daient fé­bri­le­ment le ver­dict. Four­nier, même s’il re­fuse de bais­ser les bras, ne se fe­rait plus guère d’illu­sions. A Lyon, le chan­ge­ment est en marche, et ce sont plu­tôt le ca­len­drier et la forme qui res­tent à dé­fi­nir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.