« C’est toi qui ré­ponds au 36.30 ? »

Le Parisien (Paris) - - SOCIÉTÉ -

DIF­FI­CILE d’être to­ta­le­ment cré­dible dans le cos­tume du per­son­nage lé­gen­daire quand on n’en a ni la voix de sten­tor ni le bi­don XXL. Alors for­cé­ment, il est des en­fants trop cu­rieux qui doutent sé­rieu­se­ment à voix haute. « Père Noël, pour­quoi t’as deux barbes ? » s’ex­clame Ma­lo, 5 ans, alors que la (fausse) brous­saille de mon men­ton se dé­tache des pos­tiches sur mes joues. Ste­ven, 7 ans, qui compte bien avoir « un rol­ler­cop­ter » est sur le point de dé­cou­vrir la vé­ri­té. Mais pour cette an­née 2015 en­core, il pré­fère fer­mer les yeux et faire confiance à ses songes. « Mes co­pains me disent que tu n’es pas vrai. Mais moi, je sais que tu existes, tu es là », in­siste-t-il sous l’oeil de son père qui, beau joueur, ac­quiesce.

« Ils sont pas avec toi

tes rennes ? »

D’autres ga­mins, qui n’y croient plus, ne se gênent pas pour vendre la mèche. « Ta barbe, elle est fausse ! » dé­voile Ais­sa, bri­seur de mythe au maillot de foot à la gloire de Man­ches­ter Uni­ted. Jade, 6 ans, ne l’en­tend pas de cette oreille et reste naïve. « Est-ce que t’as une po­tion ma­gique pour faire avan­cer ton traî­neau quand il n’y a pas de neige ? » ques­tion­net-elle. « Ils sont pas avec toi tes rennes ? » pour­suit Kui­lan, qui n’in­siste pas quand on lui ré­torque que les cer­vi­dés sta­tionnent sa­ge­ment dans une prai­rie à quelques ki- lo­mètres du centre com­mer­cial. Aïn­hoa est per­sua­dée, elle, qu’avec les condi­tions mé­téo ac­tuelles, le vi­si­teur de che­mi­nées a lais­sé son at­te­lage au pôle Nord et qu’il est ve­nu en France à pied. Ce qui pré­oc­cupe Cé­line, 6 ans, c’est plu­tôt le Père Fouet­tard.

« Vous le connais­sez ? » tremble-telle. Je botte en touche : « Non, il faut de­man­der à mon col­lègue le saint Ni­co­las… » « C’est toi qui ré­ponds au 36.30 ? » de­mande, de son cô­té, Mé­li­na, en ré­fé­rence au nu­mé­ro du Père Noël qui a en ce mo­ment les hon­neurs des pubs à la té­lé. Au pied du sa­pin, cette pe­tite es­père trou­ver un… té­lé­phone.

QUIZZ

le­pa­ri­sien.fr Connais­sez-vous tous les se­crets du Père Noël ? DANS LEURS COM­MANDES au Père Noël, les mou­flets dé­bordent par­fois d’ima­gi­na­tion. Léo, 4 ans, rêve ni plus ni moins que de « la gui­tare de Kend­jiGi­rac ». Ni­no, 5 ans, pense d’abord à son chat en de­man­dant « une balle pour Dou­dou ». « J’ai ou­blié de l’écrire sur la liste, tu n’ou­blies pas… D’ac­cord, Père Noël ? », in­siste-t-il. An­der­son, gar­çon­net ti­ré à quatre épingles, a bien en­voyé sa mis­sive au pôle Nord. Mais face au Fan­gio du traî­neau, il perd ses moyens. « Je me rap­pelle plus ce que j’ai com­man­dé », mur­mure-t-il. Les ju­meaux Do­rian et Vic­tor, « 5 ans et de­mi », sou­haitent exac­te­ment la même chose dans leurs pe­tits sou­liers : « Un pis­to­let orange. »

Une trot­ti­nette qui roule toute seule...

Wai­ti, 7 ans, exige l’im­pos­sible, que même « Re­tour vers le fu­tur » n’a pas an­ti­ci­pé : « Une trot­ti­nette qui roule toute seule. » « Pense aus­si à m’ap­por­ter des ca­le­çons So­nic », ajoute-til. Chia­ra, 9 ans, qui fait sem­blant de croire au li­vreur of­fi­ciel de ca­deaux de­vant son pe­tit frère, n’est, elle, guère exi­geante : « Je n’ai qu’une seule idée, un Mo­no­po­ly. Pour le reste, c’est toi qui dé­cides, Pa­pa Noël », confie-t-elle. Les ju­melles Nis­sa et Elis­sa, 7 ans, qui portent cha­cune un polo Hel­lo Kit­ty, misent toutes les deux sur « une pou­pée ». Lyd­winn, 4 ans a, elle, été gâ­tée avant l’heure par San­ta Claus. Mais elle a dé­po­sé une ré­cla­ma­tion : « Tu m’as ame­né le re­quin mais je t’avais de­man­dé le loup. Pour­quoi tu t’es trom­pé ? »

Cer­tains en­fants des­sinent eux-mêmes leur liste de ca­deaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.