« Pour moi, les Bleus étaient une évi­dence »

Dé­fen­seur le plus cher de l’his­toire, Elia­quim Man­ga­la as­pire tou­jours à une place de ti­tu­laire à l’Eu­ro 2016. Il le sait : tout dé­pen­dra de ses per­for­mances avec Man­ches­ter Ci­ty.

Le Parisien (Paris) - - SPORTS MANCHESTER CITY LES BLEUS -

LE NA­TIF DE CO­LOMBES, âgé de 24 ans, avait long­temps hé­si­té avant de ré­pondre fa­vo­ra­ble­ment à notre de­mande d’in­ter­view. « C’est bien, de com­mu­ni­quer, mais pas tout le temps, ex­plique-t-il en pré­am­bule. A un mo­ment don­né, il ELIA­QUIM MAN­GA­LA. Non, pas du tout. Je n’ai ja­mais été gê­né à l’évo­ca­tion du prix de mon trans­fert. Ce­la fait par­tie du sys­tème. Un joueur a une va­leur mar­chande. A chaque mer­ca­to, les prix aug­mentent et ce n’est pas près de s’ar­rê­ter. Com­ment ju­gez-vous vos seize pre­miers mois à Man­ches­ter Ci­ty ? J’ai eu be­soin d’une pé­riode d’adap­ta­tion la sai­son der­nière. La Pre­mier League est exi­geante. C’est un cham­pion­nat do­té d’une grande in­ten­si­té avec beau­coup de duels. Main­te­nant, ce­la se passe bien. Je me suis bien in­té­gré. Je suis épa­noui. Après un bon dé­but de sai­son, vous avez un peu moins joué (5 ti­tu­la­ri­sa­tions lors des 10 der­nières jour­nées). faut se concen­trer sur le ter­rain et ne pas s’épan­cher dans les mé­dias. » Sou­riant, il n’a en­suite élu­dé au­cune ques­tion, ex­cep­té l’af­faire de la sex-tape, lors de cet en­tre­tien réa­li­sé avant le ti­rage au sort de l’Eu­ro 2016.

Cette éti­quette de dé­fen­seur le plus cher de l’his­toire (53,8 M€) pèse-t-elle sur votre quo­ti­dien ?

La sai­son est longue. Avec le cham­pion­nat, les deux coupes an­glaises et la Ligue des cham­pions à dis­pu­ter, on ne peut pas être ti­tu­laire à chaque ren­contre. La concur­rence est le lot des grands clubs. Il faut être per­for­mant quand on t’ap­pelle, et c’est ce que je suis. Vous avez dé­jà re­fu­sé un prêt à Va­lence. Pour­riez­vous quit­ter Man­ches­ter Ci­ty si vous n’étiez plus sa­tis­fait de votre temps de jeu ? Non, je suis man­cu­nien pour long­temps. Je veux jouer et ga­gner des titres ici.

(AFP/Franck Fife.)

Elia­quim Man­ga­la compte 7 sélections sous le maillot bleu. Il es­père pou­voir dis­pu­ter l’Eu­ro 2016 en France cet été : « Je veux me don­ner toutes les chances de vivre ce

mo­ment fa­bu­leux. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.