Tour­née gé­né­rale avec Bar d’Or

Ce ne sont pas les can­di­dats au suc­cès qui manquent dans cette gé­né­ra­tion des 4 ans, où il va bien fal­loir faire des choix.

Le Parisien (Paris) - - SPORT HIPPIQUE - LIO­NEL STIE­VEN

LES PA­RIEURS n’at­ten­daient ma­ni­fes­te­ment pas BAR D’OR à pa­reille fête à l’oc­ca­sion de sa ré­cente deuxième place, où il était af­fi­ché à 52/1. A lui de confir­mer cette belle per­for­mance du 6 dé­cembre, sa­chant que la cote de­vrait être cette fois moins at­trac­tive. Mais, sur le style ob­ser­vé, sa can­di­da­ture s’ap­pa­rente à un coup de po­ker amu­sant à ten­ter, d’au­tant qu’il se­ra de nou­veau dé­fer­ré des quatre pieds. nBLACK ATOUT, du sta­tut d’out­si­der à ce­lui de fa­vo­ri. Même cas de fi­gure que notre fa­vo­ri avec BLACK ATOUT, qui a re­noué avec les bonnes per­for­mances à l’oc­ca­sion de sa troi­sième course de ren­trée, et à belle cote. Il de­vrait se pré­sen­ter en condi­tion op­ti­male dé­sor­mais et il in­té­gre­ra ain­si la longue liste des pos­si­bi­li­tés pour les pre­mières places, sur un par­cours qui ne lui a ja­mais po­sé de pro­blème. BOB et la pe­tite piste de Vin­cennes vivent une en­tente par­faite avec deux suc­cès en deux sor­ties. Ce­la tient pro­ba­ble­ment aus­si au fait qu’il était dé­fer­ré des quatre pieds pour ces deux oc­ca­sions. Chan­ge­ment de dé­cor avec un pre­mier es­sai sur le tra­cé pour le pro­té­gé d’Es­telle Des­sartre, qui es­saie­ra de pro­fi­ter de cette eu­pho­rie. nBEST DU HAUTY, une autre pos­si­bi­li­té. Sur la foi de son der­nier fa­cile suc­cès, BEST DU HAUTY peut aus­si être en­vi­sa­gé pour la vic­toire. Il re­trouve le même par­cours et ne dé­çoit pas de­puis plu­sieurs mois. BAL­THA­ZAR DE GINAI au­ra ses sup­por­teurs puisque Jean-Mi­chel Ba­zire est aux com­mandes. Mais, de là à s’im­po­ser, il y a un pas qu’il faut fran­chir avec pru­dence, sauf pour les in­con­di­tion­nels de JMB. nBOOGIE BOY pour pour­suivre la liste. La mu­sique de BOO­GIE BOY parle ou, plu­tôt, chante pour lui, et le pou­lain a l’avan­tage d’avoir dé­jà cou­ru un quin­té, où il avait échoué de peu pour la vic­toire. Lui aus­si in­té­res­se­ra les ama­teurs de base car on ne voit pas pour­quoi il ne ré­pé­te­rait pas, à moins d’un dé­rou­le­ment de par­cours com­pli­qué. n BADIUS DE TI­LOU et quelques autres. Idéa­le­ment en­ga­gé et du coup pieds nus, BADIUS DE TI­LOU est une can­di­da­ture théo­rique à ne pas né­gli­ger. Sa fin de course n’est pas non plus pas­sée in­aper­çue le 16 dé­cembre, avec une bonne fin de course en re­trait. Les ama­teurs de note ont ain­si dû glis­ser ce trot­teur sur leur car­net. BE BOP HAUFOR dé­fend la ca­saque Bi­geon, qui a re­trou­vé des cou­leurs. Même si le trot­teur est le moins riche de ce pe­lo­ton four­ni, il peut mon­ter de ca­té­go­rie s’il est tou­jours aus­si bien dis­po­sé. Notre coup de fo­lie, BRIO D’HERTALS, souffle le chaud et le froid et re­trouve une longue dis­tance mais il a tou­jours bien cou­ru lors­qu’il était dé­fer­ré des quatre pieds. Alors pour­quoi ne pas l’en­vi­sa­ger pour une qua­trième ou cin­quième place. Ils sont ce­pen­dant, comme pour la vic­toire, très nom­breux à pou­voir prendre un chèque, et d’autres concur­rents au­raient pu être ci­tés.

(Scoop­dy­ga/Jean-Phi­lippe Mar­ti­ni.)

Vin­cennes, le 6 dé­cembre. Dans le Trot Open des Ré­gions ré­ser­vé aux 4 ans, BAR D’OR avait conclu au deuxième rang.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.