« Je m’at­ten­dais à être se­cond »

Loïc Not­tet, brillant vain­queur de « Danse avec les stars », ra­conte sa sur­prise après sa vic­toire.

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - Pro­pos recueillis par CA­THE­RINE BALLE

IN­CON­NU du grand pu­blic avant l’émis­sion, le chan­teur Loïc Not­tet a épous­tou­flé les té­lé­spec­ta­teurs et le ju­ry de « Danse avec les stars » (TF 1) de­puis deux mois. Mer­cre­di soir, le Belge de 19 ans n’a ob­te­nu que des 10/10 de la part des ju­rés, et il a bat­tu Pris­cil­la Bet­ti et Oli­vier Dion lors de la fi­nale. Il s’est confié à nous hier ma­tin. Com­ment vous sen­tez-vous ? LOÏC NOT­TET. Très, très bien. Un peu fa­ti­gué parce que j’ai dor­mi quatre heures, mais je suis très content. Qu’avez-vous fait après la fi­nale ? On a été boire un verre avec tous les membres de l’équipe, parce que j’ai sym­pa­thi­sé avec tous les dan­seurs, les ré­gis­seurs, les tech­ni­ciens… Je vou­lais leur dire mer­ci. Com­ment avez­vous vé­cu cette fi­nale ? Avec De­nit­sa (NDLR : De­nit­sa Iko­no­mo­va, sa par­te­naire), on a dé­gus­té chaque se­conde. On vou­lait pro­fi­ter. On s’était dit qu’on ne ga­gne­rait sû­re­ment pas parce que Pris­cil­la (NDLR : Bet­ti) dan­sait très, très bien et qu’Oli­vier (NDLR : Dion) avait eu une belle évo­lu­tion. Et puis, moi, je n’ai ja­mais rien ga­gné. J’ai fi­ni deuxième à « The Voice » en Bel­gique, et qua­trième à l’Eu­ro­vi­sion alors là aus­si, je m’at­ten­dais à être se­cond. Qu’est-ce que ça vous a fait de n’avoir que des 10/10 ? On était aux anges. J’étais sur­pris que même Ch­ris Marques me mette cette note. Mais on a tra­vaillé très dur pour ça. Le pu­blic fran­çais, qui ne vous connais­sait pas avant l’émis­sion, a mas­si­ve­ment vo­té pour vous. Face à Pris­cil­la, vous avez re­cueilli 68 % des votes… Je n’ai pas de mot. Je suis très sur­pris. J’ai dé­bar­qué dans une émis­sion ul­tra-po­pu­laire en France alors que je n’étais pas connu. La veille du pre­mier prime, j’avais très, très peur. J’avais lu des com­men­taires sur les ré­seaux so­ciaux qui di­saient que, cette an­née, les dan­seurs étaient plus connus que les stars… Ce qui n’était pas to­ta­le­ment faux pour ma part. Mais le pu­blic a ac­cro­ché à notre bi­nôme et à ma per­son­na­li­té. Com­ment le pre­nez-vous quand Ma­rie-Claude Pie­tra­gal­la ré­pète que vous êtes un ov­ni ? Ça me fait ul­tra-plai­sir. J’ai tou­jours vou­lu être dif­fé­rent, je n’ai ja­mais eu en­vie de ren­trer dans la norme. Quand on est ar­tiste, en­tendre qu’on est dif­fé­rent est le plus beau com­pli­ment. Alors, en plus, quand ça vient de Pie­tra… Quand j’ai par­ti­ci­pé à « The Voice » en Bel­gique, on me di­sait aus­si que j’étais un ov­ni, alors c’est co­hé­rent. Vous vous sen­tez dif­fé­rent ? Je me sens moi. Dans le monde ar­tis­tique, je n’aime pas faire comme tout le monde. Pour­quoi avez-vous par­ti­ci­pé à « Danse avec les stars » ? Je m’étais dit que c’était le der­nier té­lé­cro­chet au­quel je par­ti­ci­pais. Je vou­lais le faire pour agran­dir la base de gens qui me sou­tiennent. Mais au­jourd’hui, j’ai en­vie de me concen­trer sur mon pro­jet à moi. Et ce pro­jet, c’est de la chan­son ou de la danse ? C’est de la mu­sique. Je suis chan­teur avant d’être dan­seur. C’est im­por­tant que les gens le sachent. Mainte- nant, je vais tra­vailler à fond la mu­sique. Je vais ter­mi­ner mon al­bum que j’es­père sor­tir au pre­mier se­mestre 2016 et peau­fi­ner la so­no­gra­phie. Je veux aus­si que, dans mon show, il y ait des per­son­nages, des vi­déos ou des courts-mé­trages… Vous dan­siez de­puis l’âge de 10 ans quand vous avez par­ti­ci­pé à « The Voice » belge. « Danse avec les stars » ne vous a pas don­né en­vie de re­faire de la danse ? Ça m’a ré­con­ci­lié avec la danse. Après neuf ans de danse contem­po­raine, j’avais en­vie d’autre chose et c’est pour ce­la que j’ai ten­té « The Voice ». J’ai dé­cou­vert que je vi­vais des émo­tions très fortes avec le chant. Mais j’ai vrai­ment en­vie d’in­cor­po­rer la danse dans mon show. Je ré­flé­chis à une fa­çon ori­gi­nale d’abor­der la danse. Vous vou­lez faire car­rière en France ? Bien sûr. Main­te­nant que le pu­blic fran­çais a vo­té pour moi, j’ai en­vie de faire des shows en France. Quel est le pro­gramme pour les jours à ve­nir ? Je vais fê­ter Noël vite fait avec ma famille et, dans deux jours, je se­rai en stu­dio.

« J’ai tou­jours vou­lu être dif­fé­rent, je n’ai ja­mais eu en­vie de ren­trer

dans la norme »

(TF 1.)

Après cette vic­toire dans « Danse avec les stars»,

Loïc Not­tet veut se consa­crer... à la chan­son,

son pre­mier ta­lent. Il en­vi­sage de sor­tir un al­bum pro­chai­ne­ment.

Mer­cre­di soir. Loïc Not­tet lors de la fi­nale, avec sa par­te­naire, De­nit­sa Iko­no­mo­va.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.