Ça bouge sur les mar­chés

Li­vrai­son à do­mi­cile, ins­tau­ra­tion d’un mar­ché de nuit, dé­ve­lop­pe­ment du bio et des es­paces de convi­via­li­té… Les mar­chés pa­ri­siens vont se mo­der­ni­ser.

Le Parisien (Paris) - - LE JOURNAL DE PARIS - ÉRIC LE MI­TOUARD

LES MAR­CHÉS PA­RI­SIENS se portent bien. Mer­ci pour eux. Ils par­ti­cipent au charme des quar­tiers pa­ri­siens toute l’an­née et en­core plus en cette pé­riode de fêtes. Et ils pour­raient at­ti­rer en­core plus de monde et être en­core plus éco­los.

C’est en tout cas l’ob­jec­tif d’Oli­via Pols­ki, ad­jointe à la maire de Pa­ris en charge du com­merce, à l’oc­ca­sion du re­nou­vel­le­ment des conces­sion­naires char­gés des 71 mar­chés dé­cou­verts et du lan­ce­ment de la pro­cé­dure du re­nou­vel­le­ment de la dé­lé­ga­tion de ser­vice pu­blic pour 8 des 11 mar­chés cou­verts.

Les bâches de tous les mar­chés de rue vont être ré­no­vées. « Il faut nous lais­ser un peu de temps, mais c’est lan­cé », af­firme un res­pon­sable de mar­ché. C’est dé­jà en cours dans le Ve ar­ron­dis­se­ment. Des ap­pli­ca­tions In­ter­net pour­raient aus­si être créées afin de fa­ci­li­ter les achats à dis­tance sur les mar­chés. « Mais ce­la dé­pend en­core de la sen­si­bi­li­té de chaque com­mer­çant », sou­ligne Oli­via Pols­ki. En at­ten­dant, de nom­breuses nou­veau­tés vont ré­vo­lu­tion­ner nos mar­chés ali­men­taires tra­di­tion­nels dès les pro­chaines se­maines.

li­vrai­son à do­mi­cile pour 3 €. Il est temps de concur­ren­cer les pe­tites et les grandes sur­faces pa­ri­siennes qui ont dé­jà mis en place les sys­tèmes de li­vrai­son à do­mi­cile de­puis long­temps. « Ce­la va se gé­né­ra­li­ser. Chaque mar­ché va de­voir pro­po­ser ce ser­vice de proxi­mi­té pour 3 € », af­firme l’élue. « Nous de­vons ache­ter les vé­hi­cules iso­thermes adap­tés », in­dique pour sa part Rol­land Ben­si­doun, l’un des prin­ci­paux conces­sion­naires de Pa­ris.

in­ven­dus don­nés à des as­so­cia­tions. Il faut ar­rê­ter de gâ­cher. La re­dis­tri­bu­tion des in­ven­dus va être or­ga­ni­sée. Chaque mar­ché dé­cou­vert va se lier avec une as­so­cia­tion de quar­tier afin de pro­po­ser ce ser­vice aux plus dé­mu­nis. C’est dé­jà le cas ac­tuel­le­ment avec la Tente des gla­neurs, dans le IXe. Pour les mar­chés cou­verts, ce ser­vice pour­ra être mis en place, dans un pre­mier temps, au mar­ché Beau­vau (XIIe).

sacs en plas­tique ban­nis.

nLa

nLes

nLes

Pa­ris doit in­ter­dire au plus vite la dis­tri­bu­tion des sacs en plas­tique. « La Ville nous a de­man­dé de mon­ter une cen­trale d’achats grou­pés. Nous re­ven­drons en­suite à nos com­mer­çants les sacs à prix coû­tant », as­sure Rol­land Ben­si­doun. Une fois que les normes exi­gées se­ront ar­rê­tées, les sacs-pou­belles pour­ront être réuti­li­sables ou re­cy­clables. Même chose pour les sacs don­nés aux clients.

nou­veaux mar­chés bio. Alors que les com­merces spé­cia­li­sés se mul­ti­plient, les mar­chés doivent se mettre à la hau­teur. Pour le mo­ment, seuls Ras­pail (VIe) et Ba­ti­gnolles (XVIIe) ont des stands bio tous les jours. Trois nou­veaux mar­chés de­vraient à terme avoir ce la­bel.

un mar­ché de nuit. De­puis tou­jours, les mar­chés sont or­ga-

nT­rois

nBien­tôt

ni­sés le ma­tin. Pa­ris a in­ven­té les mar­chés de l’après-mi­di, jus­qu’à 19 h 30 ou 20 heures. Main­te­nant, c’est un mar­ché de nuit — éven­tuel­le­ment au­tour de 19 heures et jus­qu’à 22 heures — qui pour­rait… voir le jour. Le chan­ge­ment des ho­raires des mar­chés cou­verts est éga­le­ment en ré­flexion. Oli­via Pols­ki se­rait ten­tée de chan­ger le rè­gle­ment des mar­chés pour les lais­ser ou­verts non-stop dans la jour­née.

mul­ti­pli­ca­tion des es­paces de convi­via­li­té. Il est de plus en plus dif­fi­cile de trou­ver des com­merces de bouche. « Les bou­chers se font de plus en plus rares », constate un conces­sion­naire pa­ri­sien. Même chose pour les fro­ma­gers, les char­cu­tiers ou les pois­son­niers… En re­vanche, les trai­teurs ont de plus en plus

nLa

de suc­cès. Ré­sul­tat, les es­paces de convi­via­li­té, où les clients peuvent prendre leur re­pas sur place, de­vraient se mul­ti­plier, sur le mo­dèle de ce qui se fait dé­jà aux mar­chés cou­verts de Saint-Quen­tin (Xe) et de la Cha­pelle (XVIIIe) ou au mar­ché des En­fants-Rouges (IIIe).

ré­no­va­tions des bâ­ti­ments en­core à faire. « Les mar­chés pa­ri­siens sont sou­vent dans un vé­ri­table état de dé­la­bre­ment, lance Geof­froy Bou­lard, élu LR du XVIIe. Les bâ­ti­ments mé­ri­te­raient d’être mo­der­ni­sés, de bé­né­fi­cier d’une meilleure si­gna­lé­tique. Il est temps d’en­ga­ger un plan plu­ri­an­nuel », es­time-t-il. Pa­ris an­nonce des tra­vaux pour les mar­chés cou­verts de la Cha­pelle, de Beau­vau et des Ternes (XVIIe).

n Des

(LP/Ma­rie-Anne Gairaud.)

Place Monge (Ve). Les mar­chés pa­ri­siens vont connaître un im­por­tant re­loo­king l’an­née pro­chaine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.