Pour une fois, ils ne sont pas tout seuls pour Noël

Le Parisien (Paris) - - PARIS - PAS­CALE AU­TRAN

BON­NET ROUGE sur la tête, Louise lève un verre à la san­té des convives et lance : « Joyeux Noël à tous ! » Sur la pé­niche « Ri­ver-Ca­fé », amar­rée le long de l’île Saint-Ger­main à Is­sy-lesMou­li­neaux, près d’une cen­taine de per­sonnes âgées se sont at­ta­blées hier pour le Noël des Pe­tits Frères des pauvres. Au me­nu, mu­sique, cham­pagne et gour­man­dises, mais sur­tout cha­leur et bonne hu­meur.

La fête a com­men­cé dès le ma­tin, dans la flot­tille de mi­ni­bus af­fré­tés par l’as­so­cia­tion pour ame­ner les par­ti­ci­pants. Avec Jacques, un bé­né­vole, la tour­née a dé­bu­té dans le XVIIIe ar­ron­dis­se­ment pa­ri­sien. Jeanne est la pre­mière à mon­ter à bord. Alerte mal­gré les lu­nettes noires et la canne blanche, elle n’au­rait ra­té le ren­dez-vous pour rien au monde.

Cette an­cienne in­fir­mière de 96 ans, qui vit seule dans son ap­par­te­ment, fut long­temps bé­né­vole de l’as­so­cia­tion : « Main­te­nant, c’est à mon tour d’en bé­né­fi­cier, la roue tourne, mal­heu­reu­se­ment ! »

Quelques rues plus loin, c’est Mi­chel qui ar­rive à pe­tits pas, sou­te­nu par des bé­quilles : « Je suis tom­bé dans mes es­ca­liers l’an der­nier. De­puis, je sors peu », sou­pire le sep­tua­gé­naire qui a du mal à se faire à cette vie di­mi­nuée, lui qui fut un grand voyageur. « J’ai vé­cu près de qua­rante ans en Afrique, au Ga­bon et au Ca­me­roun, où j’étais bou­cher-char­cu­tier », sou­rit-il, ra­vi d’égre­ner ses sou­ve­nirs le temps du tra­jet, qui se fait plus long que pré­vu : son voi­sin Al­bert craint d’avoir ou­blié d’éteindre sa ga­zi­nière. Un pe­tit al­ler-re­tour plus tard, l’oc­to­gé­naire, ras­su­ré, a hâte de re­joindre la fête. L’oc­ca­sion de ra­con­ter, lui aus­si, une vie riche d’aven­tures : « J’ai fait 22 mé­tiers ! Mais, sur­tout, j’ai été fi­gu­rant au ci­né­ma pen­dant qua­rante ans. J’ai croi­sé de Fu­nès, Co­luche… » se sou­vient le vieillard ba­vard, heu­reux de re­trou­ver un au­di­toire.

« Noël, c’est la pé­riode où la so­li­tude se fait en­core plus ai­guë, sou­ligne Phi­lo Be­gley, di­rec­trice de l’an­tenne Pa­ris-Ouest des Pe­tits Frères qui or­ga­nise le re­pas.Ceux qui n’ont pas pu ve­nir, nous leur avons ap­por­té des co­lis, cer­tains bé­né­voles sont même res­tés ré­veillon­ner avec eux. » Mais elle tient à le pré­ci­ser : « L’es­sen­tiel de nos ac­tions se fait au jour le jour. »

L’oc­ca­sion de rap­pe­ler que l’as­so­cia­tion, pré­sente à Pa­ris et dans toute l’Ile-de-France* avec plus de 3300 bé­né­voles et plus de 3 400 bé­né­fi­ciaires, est tou­jours à la re­cherche de bonnes vo­lon­tés pour ac­com­pa­gner les per­sonnes âgées iso­lées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.