N

Pas touche aux 600 bre­vets

Le Parisien (Paris) - - ACTUALITÉ - B.L.

Le dé­to­nant dra­gon ma­ki, c’est lui. Le ma­ki slim cre­vette tem­pu­ra, aus­si. Comme le ma­ki roquette, ou en­core le flo­con ma­ki neige. Si­ben N’Ser, le PDG de Pla­net Su­shi, ne ta­rit pas d’in­ven­ti­vi­té. Il re­ven­dique la pa­ter­ni­té en France du mé­lange des sa­veurs oc­ci­den­tales et orien­tales dans le su­shi — ce qu’il ap­pelle la « ja­pa­nese fu­sion food » — et pro­tège comme une louve ses re­cettes. A tel point qu’il as­sure avoir dé­po­sé plus de 600 noms de re­cettes de bou­lettes de riz vi­nai­gré au­près de l’Inpi (Ins­ti­tut na­tio­nal de la pro­prié­té in­tel­lec­tuelle). Et gare aux res­tau­ra­teurs qui au­raient le tou­pet de ve­nir pio­cher dans ses trou­vailles. Il a in­ten­té plus de 200 pro­cé­dures pour concur­rence dé­loyale, qu’il a toutes ga­gnées. « Cer­tains sa­la­riés sont par­tis de chez nous et ont vou­lu nous co­pier. Un grand clas­sique », ad­met-il. Ses concur­rents ont dû lui ver­ser une co­quette somme al­lant de 10 à 50 000 € se­lon les condam­na­tions. Du cô­té de Su­shi Shop, on re­garde cette pra­tique avec cir­cons­pec­tion. « Il adore ça, c’est son grand truc. Nous n’avons pas ce type de dé­marche », com­mente Gré­go­ry Mar­cia­no. Lui qui in­vite les chefs Thier­ry Marx ou Joël Ro­bu­chon dans ses cui­sines es­time qu’il pro­pose le même type de cui­sine que dans « tous les res­tau­rants ja­po­nais du monde ». Le plus grand fait d’armes de Si­ben N’Ser ? Le ma­ki Nu­tel­la. « En 2003, Fer­re­ro avait trou­vé ça gé­nial. De­puis, ils op­posent un re­fus for­mel à toutes les chaînes. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.