N

Le Parisien (Paris) - - ACTUALITÉ - L.C.

Coup de ton­nerre dans le monde de l’art : ce 27 oc­tobre 1985, au coeur du XVIe ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris, cinq mal­fai­teurs gri­més et ar­més jus­qu’aux dents dé­barquent en plein jour au mu­sée Mar­mot­tan à la ma­nière de bra­queurs de banque. Pen­dant que trois d’entre eux neu­tra­lisent le per­son­nel, deux font main basse sur neuf ta­bleaux de maître dont le my­thique « Im­pres­sion, so­leil le­vant ». Peint par Mo­net en 1872, ce ta­bleau a don­né nais­sance à l’un des mou­ve­ments de pein­ture les plus im­por­tants de la fin du XIXe siècle. Chef-d’oeuvre in­es­ti­mable — et par es­sence in­ven­dable sur le mar­ché of­fi­ciel —, il ne re­fe­ra sur­face que cinq ans plus tard au terme d’une en­quête de longue ha­leine me­née par l’OCBC jus­qu’au Ja­pon. C’est en tra­quant des toiles de Jean-Bap­tiste Co­rot dé­ro­bées à Se­mur-en-Auxois (Côte-d’Or), en 1984, que les po­li­ciers mettent en évi­dence des liens entre le grand ban­di­tisme fran­çais et les ya­ku­zas, la ma­fia ja­po­naise. Em­me­né la com­mis­saire Mi­reille Bal­les­traz­zi, au­jourd’hui à la tête d’In­ter­pol, l’of­fice fi­nit par re­mettre la main sur quatre des cinq Co­rot au Ja­pon. Mais nulle trace d’« Im­pres­sion, so­leil le­vant », même si, à en croire des écoutes té­lé­pho­niques, le chef-d’oeuvre de­vait être écou­lé par la même fi­lière. Les vo­leurs ont-ils re­non­cé à le re­vendre, ef­frayés par le re­ten­tis­se­ment de l’af­faire ? Les en­quê­teurs dé­roulent le fil, qui les ra­mènent jus­qu’en Corse. Ils dé­couvrent dans un ap­pen­tis une pho­to du Mo­net. Le pro­prié­taire des lieux, un bar­man au chô­mage, consent à ré­vé­ler la planque des neuf ta­bleaux, un ap­par­te­ment vide de Por­to-Vec­chio où l’his­toire s’achève en dé­cembre 1990.

(Josse/Leemage.)

Alors que les en­quê­teurs de l’OCBC étaient sur la piste du Ja­pon, l’oeuvre de Claude Mo­net a fi­na­le­ment été re­trou­vée, ain­si que huit autres toiles, dans un ap­par­te­ment vide à Por­to-Vec­chio en Corse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.