Mathis,8ans, af­fron­te­les­grand­sauxé­checs

Bois-Co­lombes:

Le Parisien (Paris) - - ILE-DE-FRANCE - F.H.

IL MÂCHONNE son sty­lo, se re­lève pour s’as­seoir sur un pied, jette un coup d’oeil fur­tif vers ses voi­sins… puis tend la main pour dé­pla­cer sa reine. On ne le croyait pas concen­tré mais il l’est, du haut de ses 8 ans. Hier, Mathis est le plus jeune joueur du tour­noi d’échecs qui se dis­pute pen­dant cinq jours à Bois-Co­lombes, le 13e BC Chess Mas­ter, dans une ville où cette dis­ci­pline se pra­tique de­puis long­temps dans les écoles à l’ini­tia­tive du cercle d’échecs lo­cal.

Mathis joue « à l’école et au club ». « Il a com­men­cé il y a deux ans, au CP », pré­cise son père : « Chez nous, on ne joue pas. Son frère de 10 ans pra­tique aus­si à l’école, après la classe, et au club. Mais ils ne s’af­frontent pas sou­vent à la mai­son, ça de­vient vite conflic­tuel. » Mal­gré son éner­gie, Mathis réus­si­ra à res­ter sur sa chai- se. « Les échecs, ça struc­ture sa pen­sée et ça l’aide énor­mé­ment à se concen­trer », pour­suit le pa­pa.

A cô­té du gar­çon, quelques jeunes joueurs se me­surent aux adultes, au­tour d’une ving­taine de tables qui ac­cueille­ront jus­qu’à mer­cre­di près de 160 par­ti­ci­pants de tous les âges et de toute l’Ilede-France.

« Pour la mixi­té, en re­vanche, ce n’est pas ter­rible, re­con­naît Pas­cal Cho­met, l’or­ga­ni­sa­teur. Au ni­veau na­tio­nal, on re­cense 90 % d’hommes ins­crits. »

(LP/F.H.)

Bois-Co­lombes, hier. Mathis, 8 ans, est le plus jeune joueur par­mi les 160 par­ti­ci­pants du 13e BC Chess Mas­ter.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.