Après les at­ten­tats, place auxs­ta­ges­de­pre­miers­se­cours

La­gny:

Le Parisien (Paris) - - ILE-DE-FRANCE - SÉ­BAS­TIEN ROSELÉ

« CE QUI S’EST PAS­SÉ le 13 no­vembre m’a en­core plus mo­ti­vé. » Ab­dal­lah, un res­tau­ra­teur de 39 ans, a choi­si, comme neuf autres per­sonnes, de se for­mer aux pre­miers se­cours avec la CroixRouge à La­gny-sur-Marne. Com­men­cé hier ma­tin, le stage se ter­mine au­jourd’hui à 13 heures. « J’ai pen­sé aux évé­ne­ments qui se sont dé­rou­lés der­niè­re­ment, confie Mi­reille, 68 ans. Pour moi, c’est im­por­tant de ve­nir en se­cours à mon pro­chain en maî­tri­sant les gestes qui sauvent. »

Pour Sé­ve­rine, 44 ans, le point de dé­part est la ma­la­die de son fils. « A la suite de sa leu­cé­mie, j’ai dû in­ter­ve­nir plu­sieurs fois. Je vou­lais sa­voir. Les at­ten­tats m’ont confor­tée dans cette idée parce que là, j’ai trou­vé que c’était obli­ga­toire. »

Du cô­té de la Croix-Rouge de Seine-et-Marne, on ne constate pour­tant pas un af­flux de can­di­dats de­puis le 13 no­vembre. « Il y a tou­jours eu une de­mande constante et im­por­tante pour se for­mer aux pre­miers se­cours dans notre dé­par­te­ment, ob­serve Ma- ga­lie Imbault-Ma­rie, di­rec­trice lo­cale pour l’ur­gence et le se­cou­risme. Ce qui a chan­gé, c’est que les gens sont main­te­nant sur­tout mo­ti­vés par les at­ten­tats. »

La­gny-sur-Marne, hier ma­tin. Ce week-end, dix sta­giaires, sou­vent mo­ti­vés par les at­ten­tats du 13 no­vembre, se forment aux pre­miers se­cours.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.