« Ici, je suis comme un pois­son dans l’eau ! »

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - CA­NAL +, 18 HEURES Cler­mont-Fer­rand (Puy-de-Dôme) De notre cor­res­pon­dant Pro­pos recueillis par VA­LE­RY LE­FORT

AR­RA­CHÉ au Ra­cing 92 à l’in­ter­sai­son, le 3e ligne Ca­mille Gérondeau n’a pas tar­dé à ré­pondre aux es­poirs pla­cés en lui par le club au­ver­gnat. A telle en­seigne qu’il a par­ti­ci­pé à tous les matchs de Top 14 de­puis le dé­but de sai­son ! A Cler­mont, adop­té par le pu­blic, Gérondeau a chan­gé de di­men­sion. Au point que son nom cir­cule dans l’an­ti­chambre des Bleus. Ren­contre avec un rug­by­man heu­reux. Si vous de­viez ré­su­mer vos six pre­miers mois à Cler­mont ? CA­MILLE GÉRONDEAU. J’ai connu une for­mi­dable in­té­gra­tion. Il y a des am­bi­tions, des ins­tal­la­tions in­croyables, de la fer­veur. Tout a été fait, aus­si, pour que ce­la se passe au mieux. C’est très pro et je me plais beau­coup à Cler­mont. Qu’est-ce qui change le plus par rap­port au Ra­cing ? Tout est tel­le­ment dif­fé­rent ! Je par­lais de la fer­veur des sup­por­teurs. A Cler­mont, ce­la com­mence au stade. La Yel­low Ar­my, c’est quelque chose. Ça m’im­pres­sionne même. La ville,

Stade Mar­cel-Mi­che­lin, le 28 no­vembre.

la ré­gion sont rug­by. Le sui­vi du joueur est éga­le­ment dif­fé­rent. Je sa­vais que la pré­pa­ra­tion phy­sique d’avant-sai­son se­rait dure, ce­la se sait dans le mi­lieu. Mais ce­la a dé­pas­sé tout ce que j’ai connu. Pour­tant, je m’étais pré­pa­ré en amont en consé­quence. A la sor­tie, c’est tout bé­nef et le jeu de mou­ve­ment que prône le club me convient par­fai­te­ment. Cler­mont vous vou­lait ab­so­lu­ment… Oui, c’est vrai. D’ailleurs, cette vo­lon­té de l’ASM de me re­cru­ter a beau­coup pe­sé dans ma dé­ci­sion. Quand un club qui a joué deux fi­nales la même an­née vient de te cher­cher et in­siste, tu ré­flé­chis… C’était hy­per va­lo­ri­sant pour moi. C’est un sa­cré dé­fi, qui m’a même fait un peu peur au dé­but. Mais je suis très heu­reux de ce choix. Ici, je suis comme un pois­son dans l’eau ! Ce soir, la mo­ti­va­tion est toute trou­vée pour vous ? (Rire.) Je suis par­ti en bons termes avec tout le monde. Mais je men­ti­rais si je di­sais que je n’ai pas co­ché cette date de­puis la sor­tie du ca­len­drier. Tout joueur qui quitte son club fait comme ça, non ? J’ai eu peur de le ra­ter après ma bles­sure à une côte, mais ça va au­jourd’hui, même si je reste sur deux se­maines sans match. On parle même de vous en bleu, avec la pré­liste an­non­cée mar­di… Je n’y pense pas for­cé­ment et ce­la passe d’abord de toute fa­çon par les per­for­mances en club. Ce qui doit ar­ri­ver ar­ri­ve­ra. Mais pour moi, l’his­toire est dé­jà tel­le­ment belle de­puis six mois. Je me concentre au­jourd’hui sur mon équipe car je sais que le Ra­cing a les moyens de nous gê­ner. Ce soir, à 18 heures, au stade Mar­celMi­che­lin. Ar­bitre : M. Ruiz. Cler­mont : Sped­ding - Stret­tle, Rou­ge­rie (cap.), Da­vies, Ra­ka - (o) Lo­pez, (m) Par­ra - La­pan­dry, Lee, Gérondeau - Va­haa­ma­hi­na, Cud­more - Kotze, Kay­ser, De­ba­ty. En­tr. : Azé­ma. Ra­cing : Goo­sen - Du­pi­chot, Dus­sartre, Cha­van­cy, An­dreu - (o) Dam­bielle, (m) Ma­che­naud (cap.) - Du­bar­ry, Claas­sen, Lau­ret - F. Van der Merwe, Ca­riz­za - Du­cal­con, Chat, Bru­gnaut. En­tr. : La­bit et Tra­vers. Bor­deaux-Bègles - Gre­noble Castres - Brive Mont­pel­lier - Agen Pau - La Ro­chelle 18 heures (Ca­nal +) Cler­mont - Ra­cing 92 21 heures (Ca­nal +) Tou­louse - Tou­lon

Agen - Cler­mont. Gre­noble - Oyon­nax, La Ro­chelle - Castres. Ra­cing 92 - Bor­deaux-Bègles. Brive - Mont­pel­lier. Tou­lon - Pau. Tou­louse.

Stade Fran­çais -

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.