A la voix, au doigt et à l’oeil…

Le Parisien (Paris) - - LE FAIT DU JOUR - B.C. ET B.M.

PAR­LEZ, RE­GAR­DEZ L’ÉCRAN, ap­puyez avec votre doigt… Bien­tôt la re­con­nais­sance vo­cale, fa­ciale ou l’em­preinte di­gi­tale pour au­then­ti­fier un paie­ment ban­caire ne se­ront plus de la science-fic­tion. Des tests sont ac­tuel­le­ment en cours. Ces nou­veaux moyens de paie­ment de­vraient bien­tôt ar­ri­ver dans notre quo­ti­dien. nLa Banque pos­tale teste votre voix. Et si l’on payait un jour sim­ple­ment en pro­non­çant une phrase ? La Banque pos­tale n’at­tend plus qu’une au­to­ri­sa­tion de la Cnil (Com­mis­sion na­tio­nale de l’in­for- ma­tique et des li­ber­tés) pour lan­cer cette in­no­va­tion à grande échelle. Un feu vert ad­mi­nis­tra­tif at­ten­du pour l’an­née pro­chaine. Créé par une start-up, PWC, le dis­po­si­tif a dé­jà été tes­té au­près de 300 clients et 300 col­la­bo­ra­teurs au cours des trois der­nières an­nées. Et, se­lon la banque, il est plé­bis­ci­té. Pre­mière étape : ins­tal­ler un pe­tit lo­gi­ciel four­ni par la banque sur votre or­di­na­teur. « Chaque fois que vous êtes prêt à faire un achat en ligne, votre na­vi­ga­teur In­ter­net le dé­tecte », sou­ligne Au­ré­lien La­chaud, di­rec­teur du dé­ve­lop­pe­ment des mar­chés de paie­ment de la Banque pos­tale. Le client re­çoit alors, sur son smart­phone, un coup de fil d’un ser­veur vo­cal de la banque. « Vous pro­non­cez une phrase dé­fi­nie à l’avance et nous vous iden­ti­fions en re­con­nais­sant votre voix », ex­plique Au­ré­lien La­chaud. Le lo­gi­ciel rem­plit en­suite lui-même les cor­don­nées ban­caires (nu­mé­ro de la carte, date de va­li­di­té, nom, etc.). Et la tran­sac­tion est va­li­dée.

doigt et à l’oeil. Le prin­cipe de la re­con­nais­sance bio­mé­trique n’a plus de se­cret pour les pas­sion­nés de science-fic­tion. Il suf­fit de po­ser son doigt — donc ses em­preintes di­gi­tales — sur un lec­teur ou son smart­phone pour au­then­ti­fier le paie­ment. Le Cré­dit agri­cole ain­si que le Cré­dit mu­tuel Ar­kea, en par­te­na­riat avec le Grou­pe­ment cartes ban­caires, testent ac­tuel­le­ment ce sys­tème au­près de clients dé­te­nant un smart­phone An­droid avec la tech­no­lo­gie sans contact. Les pre­mières ap­pli­ca­tions sont pré­vues pour 2016. Quant à la re­con­nais­sance fa­ciale, il suf­fit de re­gar­der son smart­phone (comme pour un sel­fie) et de cli­gner des yeux pour ré­gler un achat. Le ré­seau Mas­terCard se­rait en dis­cus­sion avec deux grandes banques pour une pro­chaine ap­pli­ca­tion.

nAu

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.