La vé­ri­té vient de Tell Me No Lies

Alors qu’il s’élan­çait fa­vo­ri der­niè­re­ment, TELL ME NO LIES a été hors course dès le dé­part. Notre pré­fé­ré nous doit une com­pen­sa­tion.

Le Parisien (Paris) - - SPORT HIPPIQUE - LIO­NEL STIE­VEN

C’EST LE RISQUE au trot, voir le che­val que l’on a joué se mettre au ga­lop dès le dé­part. La frus­tra­tion est sou­vent au ren­dez-vous, à plus forte rai­son lors­qu’il est le pré­fé­ré des pa­rieurs. Une fois la dé­cep­tion di­gé­rée, reste éven­tuel­le­ment à re­ten­ter sa chance, une oc­ca­sion pro­po­sée de­main puisque TELL ME NO LIES de­vrait avoir la fa­veur des tur­fistes une nou­velle fois. Ce­la dit, la par­tie n’est pas ga­gnée d’avance avec la pré­sence de quelques ad­ver­saires à ne sur­tout pas né­gli­ger. nUN SA­TIN ROSE pour l’en­ga­ge­ment. Idéa­le­ment en­ga­gé au pla­fond des gains, UN SA­TIN ROSE reste de sur­croît sur une pres­ta­tion de choix. Dans la fou­lée, il n’est pas in­ca­pable de don­ner du fil à re­tordre à notre fa­vo­ri. UNERO MONTAVAL est dans le même cas que TELL ME NO LIES, il vient de dé­ce­voir. Il met­tait ain­si fin à une belle sé­rie de suc­cès, mais comme il convient de le dire dans ces cas-là, mieux vaut ne pas lui en te­nir ri­gueur, même si son en­traî­neur ne le pense pas af­fû­té. nLOVER FACE, un autre Sou­loy. Au cas où notre fa­vo­ri ne ré­ponde pas aux at­tentes pla­cées en lui, Fa­brice Sou­loy peut aus­si comp­ter sur LOVER FACE. Son élève au­rait pu s’im­po­ser avec un meilleur dé­rou­le­ment de course et ce n’est sans doute que par­tie re­mise. Sans in­ci­dent, il va dis­pu­ter les pre­mières places. nPIONEER GAR sur sa ré­gu­la­ri­té. Dans la course ré­fé­rence du 20 dé­cembre, PIO­NEER GAR se clas­sait cin­quième, confir­mant ain­si sa grande ré­gu­la­ri­té. Il reste à en­vi­sa­ger pour un nou­vel ac­ces­sit et peut même ser­vir de point d’ap­pui sup­plé­men­taire. ON­LY ONE GLO­RY le de­van­çait dans la fa­meuse épreuve et reste in­dis­so­ciable au pa­pier. C’est le troi­sième re­pré­sen­tant de l’écu­rie Sou­loy. PER­FECT PO­WER a dé­sor­mais deux courses de ren­trée dans les jambes et mieux vaut ne pas l’ou­blier sur un ti­cket. En­fin, MAFFIOSO FACE, avec un par­cours lim­pide, ou notre coup de fo­lie BEATLES com­plé­te­ront la sélection.

(Scoop­dy­ga/Va­len­tin Des­briel.)

Vin­cennes, le 6 dé­cembre. Dans le Prix de l’Eure, TELL ME NO LIES s’était im­po­sé avec de la marge avant de s’élan­cer au ga­lop lors de sa sor­tie sui­vante.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.